Beltaine (BealtaineBeltane ou Beilteine) est la troisième des quatre grandes fêtes religieuses de l'année celtique.
Elle marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire.
 
Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne.
Traditionnellement célébrée la nuit du 30 avril au 1er mai.
 
On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte…
 
Elle était en fait célébrée lors de la première floraison de l’aubépine.
Histoire
 
Contrairement à Samonios, Beltane n’est pas la fête des trois fonctions de la société celtique. C’est une fête sacerdotale.
 
Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière.
 
Bel signifie "brillant" mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu.
Teine signifie "feu".
 
De fait, nous sommes en présence d’une fête rituelle en l’honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour. Nous entrons dans la partie claire de l’année qui durera jusqu’à Samonios.
 
Les celtes avaient pour habitude de célébrer la nuit.
On tend à penser aussi qu’ils devaient fêter Beltane lors de la pleine de lune de mai.
 
Cette fête est attestée en Irlande mais aussi en Gaule. 
       
Le feu - la tradition
 
Le Feu de Bel est un feu bénéfique. Les druides le créaient par leur magie et leurs incantations. Et il était d’usage en Irlande qu’ils fassent passer les troupeaux de bétail entre deux feux pour qu’ils les protègent toute l’année. 
 
Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l’allume est une personne de pouvoir. Sa fonction est loin d’être anodine…
 
Les druides sacrifient aussi à Beltane d’où, comme pour Samonios, l’intérêt de l’offrande aux Dieux lors de la cérémonie.
 
Beltaine marque une rupture dans l’année, on passe de la saison sombre à la saison claire, lumineuse, c’est aussi un changement de vie puisque c’est l’ouverture des activités diurnes : reprise de la chasse, de la guerre, des razzias, des conquêtes pour les guerriers, début des travaux agraires et champêtres pour les agriculteurs et les éleveurs.
 
Beltaine est la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la renaissance spirituelle.
 
De manière générale, Beltaine est la fête du changement du rythme de vie. Du rythme hivernal, on passe au rythme estival. La fête marque ce passage tant physiquement que spirituellement.  Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d’enfermement dans les chambre des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane. Cela demeure une excellente manière de faire l’expérience du passage. Il y a fort à parier que le lieu vous donnera des enseignements…
 
La tradition veut que l’on se lève avec le soleil pour cueillir des fleurs, des rameaux verts (symbole de la Déesse) pour servir de décoration rituelle ou pour se parer.

Une autre coutume consistait à faire passer les troupeaux entre deux feux, dans lesquels brûlaient si possible des branches de chêne. Le bétail était alors protégé des épidémies jusqu'à l'année suivante, et on pouvait l'emmener paître dans les prés.  On sautait entre deux feux pour s’assurer une bonne destinée, un bétail en bonne santé, de la prospérité, et la fertilité au sens propre comme au figuré.  Les gens dansaient pour célébrer le retour du soleil, de la nature fertile et vivante, les espoirs réalisés etc. Ils se promenaient aussi avec des torches pour encourager le soleil à continuer son ascension en réchauffant la Terre.
Les feux de Beltane ont des vertus purificatrices et fertilisantes.
 
 
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 

En Europe avant que le 1er mai devienne la fête du travail on avait pour coutume de planter un arbre le premier mai en symbole de prospérité. 
Jadis, en Angleterre, on plantait des arbres de mai dans la Terre mère en tant que symbole phallique célébrant l’union de la Déesse et du Dieu.
C’est le commencement de l’été celte. L’arbre de mai était un pin communal que l’on avait décoré lors de Yule et qui avait perdu la plupart de ces branches à cette période de l’année. On y accrochait en hauteur des rubans rouges et blancs (on peut y mettre aussi des fleurs, des guirlandes de plantes etc). En effet le rouge peut représenter le Dieu du Soleil ou la Déesse dans son aspect Femme-Mère (sang/règles/perte de virginité/accouchement) et le Blanc la Déesse Vierge.
Les participants prenaient un ruban (rouge pour les hommes et blancs pour les femmes) et dansaient autour du mat. Les rubans tissaient ainsi une sorte de canal symbolique de la naissance entourant le mat phallique. Le tout étant l’emblème de l’Union du Dieu et de la Déesse.

C’est l’époque traditionnelle du mariage païen.
 
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]l
 
 
C’est en premier lieu une fête de fertilité soulignant la renaissance de nature que devient évidente. Le pouvoir des esprits élémentaires (fées, elfes, gnomes, ondines, salamandres etc.) devient plus important et atteint son apogée lors de la fête du Solstice d’été.
C’est un moment magique qui, comme Samhain, voit le voile entre les mondes se lever pour nous permettre de rencontrer le petits peuples et faciliter l’entrée dans les états modifiés de conscience.
 
Le visage de la Déesse lors de Beltane
 
Le principal aspect de la Déesse à cette période est celui de la femme fertile, humide, attirante et lumineuse. La jeune fille éclatante d’Imbolc est à présent une femme prête à concevoir en son sein.
 
La fête de Beltane appelle à faire l’amour dans la forêt dont les énergies grisantes du printemps aiguisent les sens. La joie étant omniprésente lors de la fête, les enfants conçus cette nuit, sentiront à quel point, ils sont aimés et désirés. D’ailleurs, attention ! Si vous ne souhaitez pas concevoir cette nuit là, évitez de faire l’amour de manière rituelle, les moyens de contraceptions ont tendance à faire défaut dans cette situation.
Autrement, c’est une bonne période pour faire ensemble un enfant avec conscience et Amour, sous l’oeil protecteur de la Déesse.
 
Beltane peut être une bonne période pour réfléchir à notre comportement sexuel d’une manière générale. Il existe plusieurs manières de vivre sa sexualité, certainement autant que d’individus. Cependant, il est important de garder le respect de soi. A chacun de voir ce que cela signifie pour lui.
En tant que prêtresse ou prêtre, le corps est aussi le Temple de la Déesse et des Dieux, se laisser aller à avoir des relations avec de nombreuses personnes en recherchant le sexe pour le sexe, risque de ne pas vous permettre d’obtenir les résultats escomptés…
Pourtant Beltane se prête tout à fait à un moment de partage charnel qui peut ne pas déboucher sur une relation. Mais il n’est pas forcément nécessaire de vivre une histoire longue pour passer un moment d’amour physique et spirituel avec quelqu’un.
 
Le paganisme sanctifie l’amour physique pour diverses raisons : les centres énegétiques en ont besoin, l’esprit aussi, la libération des hormones endorphines pendant l’orgasme permettent à la fois de se libérer des tensions et de gagner en énergie, le naturel de l’acte rapproche de la nature et de notre être primordial, la magie de la conception d’un enfant : le fruit de l’amour et du partage…etc.
 
En somme, les rituels de Beltane seront axés sur l’offrande aux Dieux Belenos et Belisama, à la Déesse en général, sur les rituels de prospérité de chance et de réussite pour l’année claire et donc active qui vient, sur les rites de fertilité, les rites de passage (adolescence, premiers sangs, unions/mariages etc.), les rites d’initiation divers etc.
 
Proposition d’activités
 
Prendre conscience de sa propre lumière et la répandre là où elle fait défaut, utilisez votre énergie pour aider les autres : aller voir des personnes malades, handicapées, âgées etc.
Allez saluer le soleil le matin au lever (par le fenêtre ou dehors si vous le pouvez)
Si vous n’avez pas fait votre eau lustrale lors d’Imbolc, il est encore temps de la faire en ramassant l’eau de la rosée avant le lever du soleil
Fabriquez des amulettes de protection qui vous serviront pendant l’année : tresses de rubans colorés, cordes protectrices…
Tissez, créez…
Faites des activités avec les enfants
Rassemblez vos amis et faites-leur connaître les joies de Beltane
Préparez un plateau de fruits, de graines, de noix etc. et laissez-le dans la forêt pour les animaux et le Petit Peuple
Accrochez des rubans à un arbre en faisant un voeux pour chacun
Trempez votre visage dans l’eau de la rosée pour rester jeune
Dansez autour du mât de mai
Faites l’amour !
 
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
 
Les déités à célébrer :

Flora : déesse romaine des fleurs
Diane : déesse de la Lune
Pan : le dieu grec des bois et de la fertilité
 
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  
 
Plantes
 
Les fleurs du moment, celle qu’on trouve dans la forêt à cette période.
Jacinthe des bois, rose, souci, maguerite, primevère, lila, muguet, violette, campanule, bouton d’or, arbres fruitiers, bouleau, romarin, aubépine, toutes les plantes en fleurs à ce moment de l’année...
 
Encens
 
Utilisez la base verveine/oliban citée pour la fête de Samonios, y ajouter de l’aubépine en fleur, de l’écorce de chêne, des fleurs de pommier séchées, du jasmin, des feuilles d’orties séchées etc.
 
Encens de Beltane :
 
3 parties d’oliban
1 partie d’aspérule odorante
1 parties de pétales de rose
quelques gouttes d’huile de jasmin
quelques gouttes d’huile de Néroli
 
ou :
 
4 parties d’oliban
½ parties d’oseille sauvage
1 parties de fleurs d’aubépine
½ parties de fleurs de primevères
½ parties de fleurs de pommier
1 parties d’écorce de chêne (vert ou blanc) 
  
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
 

Couleurs
 
Le Blanc, le vert, le rose, le jaune, le rouge etc.
 
Comment décorer votre autel :

Une très grosse chandelle décorée avec des rubans roses, verts, jaunes et mauves.
Une couronne de fleurs, comme des marguerites.
Les fleurs appropriées sont les fleurs sauvages du printemps comme les violettes, les primeroses et les boutons d'or.
Une très jolie invocation aux 4 éléments : 
 
 
Nourriture
 
Lait, Miel, Fraises, avoine.
Amandes, asperges, orties, laitues, carottes et tout ce qui est à maturité au jardin ou en vente chez les producteurs bio de qualité (éviter les tomates d’Espagne et autres fruits ou légumes qui n’est pas de saison)
 
Recettes
 
Pains de Beltane
 
Recette de Ann Moura (Aoumiel)
Préchauffez le four à 190 °C et mélangez :
4 tasses de farine tamisée
1/2 tasse d’amandes
2 tasses de sucre
1 tube de pâte d’amande (vous pouvez aussi la faire !)
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude ou de levure à gâteau
1 cuillère à café de cannelle
5 œufs
 
Quand la pâte est bien travaillée et presque molle, faites-en des boules applaties et mettez les sur une plaque à biscuits non graissée. Laissez cuire jusqu’à ce que les biscuits soient dorés, environ 20 minutes. Glacez avec une croix solaire blanche. Vous pouvez aussi ne faire qu’une miche de pain.
 
Oeufs au yaourt et à la moutarde
 
Pour 4 personnes
Oeufs
Gousses d’ail
Un Yaourt
Citron
Cuillère à Café de Sauce à la moutarde
Cuillère à Soupe de feuilles de menthe fraîche
Pincée de Cayenne
Sel
1.Dans un mortier, écraser l’ail et les feuilles de menthe
2.Ajoutez le yaourt, 1 cuillère à café de jus de citron, la sauce à la moutarde – vinaigrette fortement moutardée – le piment rouge et le sel, puis mélangez bien l’ensemble jusqu’à obtenir une sauce homogène. Réservez.
3.Pochez les œufs : placez sur le feu une casserole large contenant 1 litre d’eau, le jus d’½ citron et ½ cuillère à café de sel.
4.Dès que ce mélange arrive à ébullition, cassez les œufs dans une assiette et glissez-les délicatement dans l’eau, un par un. Au fur et à mesure que les blancs d’œufs prennent – 3 min environ, pêchez-les à l’aide d’une écumoire, puis posez-les sur un papier absorbant.
5.Coupez un peu les bavures. Servez les œufs dans une terrine, après les avoir nappés de la préparation réservée.
 
Asperges à la fontenelle
 
Pour 4 personnes:
1,500 kg d’asperges
4 œufs
200 gr de beurre
Sel, poivre
Ciboulette.
1.Pelez les asperges, faites-les cuire à l’eau bouillante salée 20 mn environ (cela dépend de leur grosseur), vérifiez souvent leur cuisson; elles sont à point quand la pointe cède sous une légère pression des doigts.
2.Pendant ce temps, faites cuire les oeufs à la coque (3 a 4 mn à l’eau bouillante).
3.Faites fondre le beurre doucement, assaisonnez-le et ajoutez la ciboulette.
4.Egouttez les asperges lorsqu’elles sont cuites.
 
Chaque personne reçoit un oeuf et une coupelle de beurre fondu, il se sert des asperges trempées dans du beurre comme de mouillettes pour manger l’oeuf.
 
Crème de cresson au poulet
 
Pour 6 personnes
Cresson : 500 g
Blancs de poulet : 200 g
Beurre : 90 g
Farine : 40 g
Lait : 80 cl
Bouillon de volaille : 1/2 verre
Crème fraîche : 20 cl
Sel,
poivre
1.Faites cuire le blanc de poulet à la vapeur pendant 10 min. Découpez-le en petits cubes et réservez au chaud.
2.Lavez soigneusement le cresson et faites-le étuver pendant 5 min dans une poêle avec 50 g de beurre. Faites fondre 40 g de beurre dans une casserole à fond épais.
3.Quand il mousse, jetez 40 g de farine et remuez jusqu’à ce que le mélange se détache des parois de la casserole.
4.Versez alors le lait et cuire sur feu moyen, sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement.
5.Ajoutez le cresson et poursuivez la cuisson 15 min.
6.Passez au mixeur, puis ajoutez le bouillon de volaille, la crème fraîche, sel et poivre. Répartissez la crème dans les assiettes et parsemez de cubes de blancs de poulet.
7.Servez immédiatement avec des tranches de pain grillées.
 
Gratin de laitues
 
2 laitues par personne
25 gr de lard fumé
25 gr de fromage rapé
Sel,
poivre.
1.Lavez soigneusement les laitues en écartant les feuilles mais en les laissant entières, égoutez-les assez longtemps.
2.Faites fondre du beurre dans une cocotte, rangez-y les laitues. Salez, poivrez, couvrez, laissez cuire à petit feu à l’étouffée.
3.Pendant ce temps, coupez le lard en minuscules bâtonnets, blanchissez-les.
4.Beurrez un plat allant au four, garnissez-le avec les laitues en les pressant pour qu’elles gardent le moins de jus possible, ajoutez les lardons.
5.Faites réduire le jus des laitues au maximum, versez-le sur le plat. Ajoutez le fromage râpé, faites cuire 20 minutes au four.
 
Gâteau de mariage Wiccan
 
Recette de Gerina Dunwich
1 tasse de beurre
1 tasse de sucre
1/2 tasse de miel
5 oeufs
2 tasses de farine
2 cuillère à café écorce de citron râpée
2-1/2 cuillère à café de jus de citron
1 cuillère à café d’eau de rose
une pincée de basilic
6 feuilles fraîches de géranium rose
1.Dans un grand saladier, écrémez le beurre et le sucre pour obternir un pâte légère et douce.
2.Ajoutez le miel et mélangez bien.
3.Ajoutez les oeufs, un par un, en battant bien après chaque œuf.
4.Ajoutez la farine petit à petit et mélangez complètement avec une grosse cuillère en bois.
5.Remuez le tout avec l’écorce et le jus de citron, l’eau de rose et la pincée de basilic (herbe de l’amour).
6.Tapissez le fond du moule à gâteau beurré avec les feuilles de Géranium et mettez-y la pâte.
7.Faites cuire le gâteau dans un four préchauffé à 180°C pendant 1h15.
8.Sortez-le du four une fois cuit et laissez le reposer 20 minutes avant de le démouler. Vous pouvez ajouter un glaçage ou saupoudrer de sucre avant de servir.
 
Sablés à l’avoine
 
3/4 tasse de farine
2/3 tasse de gruau d’avoine
1/2 tasse de fécule de maïs
1/2 tasse de sucre glace
3/4 tasse de beurre ramolli
1.Mélangez la farine, le gruau, la fécule et le sucre glace dans un saladier.
2.Avec une grande cuillère, incorporez le beurre.
3.Travaillez avec les mains pour obtenir une pâte molle et lisse; formez une boule.
4.Si nécessaire, réfrigérez 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elle se manipule facilement.
5.Abaissez (étendre la pâte au rouleau, à l’épaisseur voulue) la pâte à 5mm d’épaisseur.
6.Découpez à l’emporte-pièce. Placer sur des plaques à biscuits non graissées.
7.Enfournez à 150 °C, de 15 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les bords soient légèrement dorés.
 
Le temps dépend de la grosseur des biscuits. Retirer et laisser refroidir complètement sur une grille.