6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets ésoteriques, paranormaux, spirituels, rêves, prémonitions, bien-être, arts divinatoires, l'au-delà ...
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



La symbolique du corbeau

Aller en bas

La symbolique du corbeau

Message par Padma le 24.11.17 16:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SYMBOLISME DU CORBEAU...
Le CORBEAU était considéré dans les anciennes sagesses païennes comme un médiateur entre le monde des Dieux et celui des Hommes, et aussi entre le monde des vivants et celui des morts. L’aspect purement négatif qui est associé de nos jours au corbeau relève d’une perversion symbolique que nous devons à l’esprit tordu du christianisme qui n’a voulu voir en lui qu’un oiseau de mort et un charognard. Des expressions telles que “oiseau de mauvaise augure” sont dûes à cette imagerie négative imposée par le judéo-christianisme.
En Grèce selon Strabon, ce sont des corbeaux qui déterminent l’emplacement de l’omphalos, le centre du monde. Cet omphalos se trouve au temple de Delphes, le temple du Dieu solaire Apollon. Dans la version de Pindare ce sont des aigles qui tiennent ce rôle. Ce qui en ressort en tous cas, c’est qu’ici le corbeau est considéré comme un symbole solaire et n’a rien de commun avec cette image chrétienne, obscure et “diabolique”. Le rôle du corbeau est ici celui d’un messager des Dieux qui remplit une fonction véritablement prophétique. Ceci est confirmé dans le mythe d’Apollon et de la princesse Coronis, où le Dieu confie à un corbeau blanc de veiller sur la princesse dont il était amoureux. Le corbeau n’ayant pas accompli correctement sa mission divine, il fut puni par Apollon qui changea la couleur de son plumage en noir. Le fait qu’il soit question d’un corbeau blanc démontre qu’il ne peut pas être question de symbolisme négatif à propos du corbeau.
Dans la Rome antique, le corbeau était l’attribut du Dieu solaire Mithra, Dieu pour lequel on célébrait chaque année la renaissance au moment du solstice d’hiver. Le corbeau avait la réputation de posséder un pouvoir très spécial, celui de conjurer les mauvais sorts. Ceci montre encore une fois que nous sommes très loin d’un animal dont les caractéristiques seraient de faire le “mal”. Le seul mal dont on pourrait parler est celui occasionné par les chrétiens avec leur haine de tout ce qui est lié au paganisme.
Chez les Celtes le corbeau est également le messager des Dieux. Les origines de la ville de Lyon en France sont sur ce point très révélatrices. La ville du temps des Gaulois s’appelait Lugdunum, la colline du corbeau. Des corbeaux indiquèrent en effet où devait se construire la future cité en se posant sur une colline qui donna son nom à la ville. C’est le Dieu Lug qui envoya comme messagers ces corbeaux afin de consacrer cet endroit et le révéler comme celui choisi par les Dieux.
En Irlande le rôle du corbeau semble se limiter au cadre guerrier car il règne en maître sur les champs de batailles. Ce n’est pas son rôle de charognard qui est à prendre en considération ici, mais bien plus son rôle de médiateur entre les Dieux et les hommes.
En Allemagne existe une légende liée à l’empereur Barbarossa qui est probablement d’origine celtique et non germanique. Cette légende parle de l’empereur mort, dont la dépouille endormie au Kyffhäuser en Thüringe attendrait le grand jour afin de revenir et de redonner aux Germains la gloire d’antan (de nombreuses légendes de ce type existent autour de la célèbre figure du roi Arthur). Le retour de l’empereur se fera le jour où les corbeaux qui volent au-dessus le montagne du Kyffhäuser, s’en iront. On retrouve donc encore une fois cet aspect prophétique rempli par les corbeaux.
Il est temps maintenant de parler des deux corbeaux mythiques les plus célèbres: Hugin et Munin (prononcer: Houguinn Mouninn). Ces deux corbeaux dont les noms signifient “pensée” et “mémoire” sont les corbeaux du Dieu Wodan / Odin. Ils sont les messagers du Dieu. Ils volent tous les jours en terre de Midgard, la terre des hommes, et rentrent régulièrement auprès du Dieu Odin afin de lui rapporter ce qu’ils ont entendu et vu. Le rôle de messager est clair et net, point d’aspect négatif dans tout cela, bien au contraire. À tel point que certains spécialistes des symboles ont voulu voir dans les corbeaux d’Odin le principe de création, tandis que les loups d’Odin (Geri et Freki) seraient l’aspect de destruction.
Des études récentes ont démontré que le corbeau est un des oiseaux les plus intelligents qui existent, réputé pour son organisation sociale très supérieure à la moyenne des autres volatiles.
Hathuwolf Harson
Sources:
Dictionnaire des symboles, Jean Chevalier et Alain Gheerbrant
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La symbolique du corbeau

Message par midhryn le 24.11.17 18:19

Chez les indiens d'Amérique
il y a une légende bien connue raconte comment Corbeau déroba le soleil pour l'offrir aux Hommes.
C'était il y a très longtemps Aigle Gris gardait jalousement le soleil, la lune, les étoiles, l'eau et le feu pour lui seul car il détestait les hommes et il les obligeait à vivre dans le froid et l'obscurité.
Corbeau qui était à l'époque un magnifique oiseau au plumage blanc était amoureux de la jolie fille d'Aigle Gris et son amour était payé de retour. Aussi venait-il souvent lui rendre visite.
Un jour qu'il visitait le tipi d'Aigle Gris il vit accrochés à la toile le soleil, la lune les étoiles l'eau et le feu. Corbeau avait honte qu'Aigle Gris conserve ces belles choses uniquement pour lui et il se décida à agir pour que toute l'humanité entière et toute la nature en profitent.
Alors que personne ne faisait attention à lui, il déroba le soleil et il s'enfuit par le trou de fumée du tipi. Il vola très haut dans le ciel où il accrocha le soleil qui inonda le monde de sa lumière et de sa chaleur.
Puis il recommença à la nuit tombée avec les étoiles puis avec la lune qu'il plaça tout là haut dans le firmament.
Puis il prit l'eau dans son bec et s'envola au dessus du pays laissant tomber par ci par là des gouttes d'eau qui formèrent les lacs et les rivières de la terre.
Il restait à prendre le feu pour que les Hommes puissent cuire leur nourriture, se chauffer et s'éclairer pendant la nuit. C'était le plus difficile car le feu était brulant. Il prit une branche enflammée dans son bec et à nouveau il s'envola par le trou de fumée.
Le vent de la course rabattait vers lui la fumée noire qui l'aveuglait et noircissait son plumage immaculé. De plus la chaleur dégagée par le feu lui brulait le bec et bientôt il n'eut d'autre solution que de laisser tomber la branche enflammée.
Elle tomba sur des rochers et le feu s'insinua dans les pierres.
Peu de temps après les Hommes découvrirent qu'en frappant deux pierres l'une contre l'autre ils obtenait des étincelles capable d'allumer un feu.
Et maintenant vous savez pourquoi les corbeaux sont tout noirs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mieux vaut allumer une bougie que de maudire les ténèbres
avatar
midhryn


Revenir en haut Aller en bas

Re: La symbolique du corbeau

Message par Lovely le 24.11.17 19:04

Merci pour ses infos :) surtout qu'il y en à beaucoup par chez moi
avatar
Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: La symbolique du corbeau

Message par Seino le 24.11.17 21:07

Merci à vous deux. En plus, j'adore cet animal et sa symbolique cheers
avatar
Seino


Revenir en haut Aller en bas

Re: La symbolique du corbeau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum