6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



CONTE UN, DEUX... NEUF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONTE UN, DEUX... NEUF

Message par gaiane le 04.10.16 14:25

Il était une fois un petit Un, isolé mais suffisant, heureux d’être seul , ne sachant même pas que d’autres êtres puissent exister. Droit comme un I , rigide comme un piquet, sa volonté n’avait d’égale que son autorité. Il ne connaissait de la réalité que ce qui pouvait faire écho à son ego. Confiant, il régnait en Maître absolu sur son Monde, autonome, centré sur lui.. une vie en autarcie.
Un matin, ou peut-être une nuit, près d’un arbre, alors qu’il s’était endormi, il vit apparaître un autre petit Un. Mais il ne peut y avoir deux Uns, alors il y aura un Deux. Se sentant menacé dans son individualité, le Un prend le Deux dans ses bras pour l’écraser, le casser, le broyer, le punir d’exister… En vain, alors il redouble le contact pour l’anéantir totalement et là : ô magie nous démontrant que même un Un pensant toujours contrôler toute situation , se trouve complètement désarçonné par la force d’émotions et de sentiments qui le submerge et qu’il n’avait encore jamais ressenti , n’ayant pas encore expérimenté la proximité d’un autre corps. Et à cet instant précis nous faisons un pas immense dans l’histoire de l’humanité, notre homme de Neandertal est prêt à quitter son vieux costume de macho pour rentrer en fusion avec la tendresse de l’Univers féminin, c’est chaud, c’est doux, c’est enivrant, il se laisse aller à des démonstrations beaucoup plus suggestives… c’est ainsi que naissent les petits Trois.
Tout va magnifiquement bien dans ce paradis idyllique, les enfants gambadent, tout est joie et insouciance, nous sommes dans le Monde de l’enfance. L’ambiance est à la gaiété, l’innocence, la spontanéité , la créativité et le désir d’échanger et de partager. Papa Un , Maman Deux et les enfants Trois coulent des jours paisibles… Mais le vent se lève, la tempête arrive, ça fait peur, ça fait mal.
Pour mettre sa famille à l’abri , le Un se change en Quatre, il construit, il bâtit.. il ne lésine pas sur ses efforts, on veut du solide, du durable, avec précision et un sens de l’organisation imparable, il remplit sa tâche, prêt à se couper en quatre pour que tout soit parfait…quatre murs, une clôture carrée, une porte et des fenêtres des quatre côtés ! On ne plaisante plus quand on est dans le Quatre, on travaille !!! Mais bientôt un des enfants se sentant à l’étroit dans ses structures trop bien édifiées, qui en le protégeant du danger, empêche en même temps l’air de rentrer…ouvre une fenêtre et découvre l’horizon qui l’appelle, alors il quitte famille et foyer pour partir sur la route du Cinq.
Trop longtemps retenu dans le cadre du Quatre, il veut tout découvrir, tout connaître, tout expérimenter… ses sens sont en éveil ( les sens sont au nombre de cinq) , et c’est le début de multiples aventures , instructives pour certaines, périlleuses pour d’autres, que peut-être il aurait pu éviter s’il avait été plus prudent et surtout moins téméraire. Mais la sensation du danger est pour lui une jouissance, la prise de risques lui procure une adrénaline sans pareil, il a besoin de se confronter à l’insécurité , de vivre l’intense ! En chemin, il expérimente le domaine du Six…
il rencontre des êtres qui sont en souffrance et se découvre un immense sentiment d’Amour pour autrui… Il aide celui qui est tombé dans le ravin, guide l’aveugle pour qu’il trouve son chemin, porte secours au paralytique. Il vit son expérience du Six dans tous les domaines de l’Amour (universel ou sensuel) à la recherche d’une reliance avec l’autre qu’elle soit spirituelle ou charnelle. Par souci de plaire et parce qu’il a tellement besoin que l’on ait besoin de lui, il donne jusqu’à se vider de son âme, en tout cas jusqu’à l’épuisement. Pour lui, le contact avec les autres est primordial, il en oublie parfois le sien, alors fatigué, à bout de ressources… ... il devient Sept .
Il décide de prendre une année sympathique (sabbatique) et de vivre en se mettant en retrait des tumultes de la Vie pour prendre du repos, étudier, lire et pourquoi pas écrire sur ces précédentes expériences, maintenant qu’il a suffisamment de recul et de temps à sa disposition puisqu’il a décidé de faire l’expérience du calme, ayant compris que son corps et son esprit demandait une trêve. Alors il se met en jachère, comme un terrain qui donnera de meilleures moissons après un temps de repos. Une pause s’impose pour laisser reposer… Loin d’être inactive cette période est le berceau d’une nouvelle créativité.
Arrivé au Huit , il est débordant d’énergie et de vitalité, entreprenant , comme celui qui se réveille d’un sommeil très réparateur et qui est prêt à vivre sa journée dans toute la puissance de son Être. Il veut maîtriser l'Infini. Il a besoin de concrétiser, de construire de créer des œuvres ou des chef d’œuvre qui rapportent de l’argent et qui lui survivront. Puis, en continuant son chemin jusqu’au bout du Monde, il parvient au Neuf.
Il regarde devant lui, derrière lui, à l’intérieur de lui et se prépare déjà à être tout neuf pour le prochain cycle. Il n’a plus rien à prouver, à réaliser, si ce n’est de terminer ce qui a été commencé et choisir, trier, ce qu’il veut éliminer ou conserver , pour pouvoir recommencer sans fardeau encombrant et inutile. Le Neuf se dissout pour donner naissance à un nouveau cycle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

gaiane


http://audedans.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTE UN, DEUX... NEUF

Message par Seino le 07.10.16 16:52

Très belle construction I love you



La Création vénère sa créature. La créature vénère Sa création.

Si vous distribuez des fleurs vous récolterez du miel ;-)

La vraie puissance est dans la bonté, pas dans la force.

Seino
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum