6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



La nécessité d’être seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nécessité d’être seul

Message par Lovely le 03.01.16 12:43

N’est-il pas très étrange de constater que, dans ce monde, où il y a tant de distractions, tant d’amusements, nous soyons presque tous spectateurs, et si rarement acteurs? Chaque fois que nous avons quelque temps libre, nous sommes pour la plupart en quête d’une forme de divertissement. Nous choisissons un livre sérieux, un roman ou un magazine. En Amérique nous allumons la radio ou la télévision, ou nous nous livrons à d’incessants bavardages. Nous exigeons sans cesse d’être divertis, amusés, arrachés à nous-mêmes. Nous avons peur d’être seuls, peur d’être privés de compagnie, privés de distractions d’une espèce ou d’une autre. 

Nous ne sommes que très peu à aller nous promener dans les champs, sans parler ni chanter des chansons, sans rien faire d’autre que marcher tranquillement et observer les choses autour de nous et en nous. C’est une chose que nous ne faisons pratiquement jamais, car en général nous nous ennuyons énormément ; nous sommes pris dans le train-train de l’enseignement ou de l’étude, des tâches ménagères ou du travail, et dans nos moments de liberté nous cherchons à nous distraire, de manière sérieuse ou légère. Nous lisons ou nous allons au cinéma – ou nous nous tournons vers la religion ce qui revient au même. La religion est devenue, elle aussi, une forme de distraction, une façon d’échapper à l’ennui, à la routine. 
    J’ignore si vous avez remarqué tout cela. La plupart des gens sont constamment occupés – à effectuer leur puja rituelle, à répéter certains mots, à s’inquiéter de ceci ou cela – parce qu’ils ont peur de se retrouver seuls face à eux-mêmes. Essayez donc de rester seuls, sans aucune forme de distraction, et vous verrez que,’ très vite, vous avez envie de vous éloigner de vous-mêmes et d’oublier ce que vous êtes. Cela explique l’importance majeure qu’ont prise, dans ce que nous appelons la civilisation, ces énormes structures spécialisées dans le divertissement professionnel, la distraction standardisée. Si vous êtes observateurs, vous remarquerez que de plus en plus de gens dans le monde deviennent de plus en plus distraits, de plus en plus sophistiqués et matérialistes. La multiplication des plaisirs, la publication d’innombrables ouvrages, les journaux et leurs pleines pages d’événements sportifs – tout cela est la preuve évidente que nous voulons être constamment divertis. Parce que, intérieurement, nous sommes vides, ternes, médiocres, nous utilisons nos relations et nos réformes sociales comme moyen d’échapper à nous-mêmes. Avez-vous jamais remarqué à quel point la plupart des gens sont seuls? Et pour échapper à la solitude nous courons au temple, à l’église, à la mosquée, nous nous habillons, nous prenons part à des mondanités, nous regardons la télévision, nous écoutons la radio, nous lisons et ainsi de suite. 
   La solitude, savez-vous ce que c’est? Pour certains d entre vous, le terme n’est peut-être pas très familier, mais le sentiment, lui, vous le connaissez très bien. Essayez d’aller vous promener tout seuls, ou de rester sans rien à lire, sans personne à qui parler, et vous verrez comme l’ennui vient vite. C’est un sentiment qui vous est familier, mais vous ne savez pas pourquoi vous vous ennuyez, vous n’avez jamais cherché à le savoir. Si vous explorez un peu la question, vous verrez que la cause de l’en nui n’est autre que la solitude. C’est pour échapper à la solitude que nous voulons être ensemble, être divertis, avoir des distractions en tout genre: gourous, cérémonies religieuses, prières, ou le dernier roman paru. Étant intérieurement seuls, nous devenons de simples spectateurs de la vie ; et nous ne pouvons devenir acteurs que si nous comprenons la solitude, et la dépassons. 
    En définitive, la plupart des gens se marient et sont en quête d’autres relations sociales parce qu’ils ne savent pas vivre seuls. Non qu’il faille obligatoirement vivre seul ; mais si vous vous mariez parce que vous voulez être aimés, ou si vous vous ennuyez, et que votre travail est pour vous un moyen de vous oublier, vous vous apercevrez alors que toute votre vie n’est qu’une quête de distractions sans fin. Très peu réussissent à transcender cette formidable peur de la solitude ; pourtant il le faut car le véritable trésor se trouve au-delà. 
    Il y a une immense différence entre le sentiment de solitude et la solitude en tant que fait. Certains des plus jeunes élèves ignorent peut-être encore le sentiment de solitude, mais les personnes plus âgées le connaissent, ce sentiment d’être complètement coupé de tout, ou d’avoir peur, soudain, sans cause apparente. L’esprit connaît cette peur lorsque, l’espace d’un instant, il se rend compte qu’il ne peut compter sur rien, qu’aucune distraction ne peut lui ôter cette sensation de vide qui vous enferme en vous-mêmes. C’est cela, le sentiment de solitude. Mais la solitude assumée est tout autre chose: c’est un état de liberté qui naît lorsqu’on a traversé le sentiment de solitude et qu’on le comprend. Dans cet état de solitude assumée, vous ne comptez plus sur personne au plan psychologique, vous n’êtes plus en quête de plaisir, de réconfort, de gratification. C’est seulement alors que l’esprit est complètement seul, et nul autre que cet esprit-là n’est créatif. 
    Faire face aux affres de la solitude, à cet extraordinaire sentiment de vacuité que nous connaissons tous, et, quand il survient, ne pas avoir peur, ne pas allumer la radio ni se noyer dans le travail ou courir au cinéma, mais regarder la solitude en face, l’explorer, la comprendre: tout cela fait partie de l’éducation. Aucun être humain n’a jamais échappé ni n’échappera jamais à cette angoisse qui fait frémir. C’est parce que nous essayons de la fuir au travers des distractions et des gratifications de tous ordres – le sexe, Dieu, le travail, l’alcool, l’écriture poétique ou la répétition de certains mots appris par cœur – que nous ne comprenons jamais cette angoisse lorsqu’elle s’abat sur nous. 
    Alors, quand la douleur de la solitude vous assaille, affrontez-la, sans songer le moins du monde à la fuir. Si vous fuyez, jamais vous ne la comprendrez, et elle sera toujours là à vous attendre au tournant. Alors que si vous comprenez la solitude et allez au-delà, vous vous apercevrez que vous n’avez plus besoin de fuir, plus besoin d’être gratifiés ni divertis, car votre esprit connaîtra une richesse que saurait corrompre ni détruire. 
    Tout ceci fait partie de l’éducation. Si à l’école vous ne faites qu’étudier dans le but de réussir aux examens, l’étude elle-même devient un moyen de fuir la solitude. Réfléchissez-y un peu et vous verrez. Parlez-en avec vos éducateurs et vous découvrirez très vite à quel  point ils sont seuls, et à quel point vous l’êtes. Mais ceux qui savent être intérieurement seuls, ceux dont l’esprit et le cœur sont libérés de la douleur de la solitude – ceux-là sont de véritables personnes, car ils sont capables de découvrir par eux-mêmes ce qu’est la réalité, ils sont en mesure de recevoir cette chose qui est éternelle. 

Extrait … du livre LE SENS DU BONHEUR -  KRISHNAMURTI  à retrouver ICI : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par mickaella le 03.01.16 16:09

ce que tu dis est vrai! pour ma part j'aime ma solitude et le silence!! mais j'ai aussi parfois besoin des autres pour echanger, communiquer, ..... pour ma part je pense qu'un équilibre entre les deux est bien, faut il encore savoir comment le faire!

mickaella


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lovely le 03.01.16 19:34

Tout à fait, la solitude permet de se retrouvé soit même

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par angie65 le 04.01.16 12:25

Je suis également une personne solitaire, je ne Dis pas non aux contacts humains mais j'avoue qu'être seule me va très bien...je travailles mieux sur moi même, je rêve mieux, bref tout est mieux, je pense que depuis que je suis dans ma nouvelle spiritualité j'évolue mieux en étant seule.


"la patience est toujours récompensée..."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

angie65


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Padma le 05.01.16 12:26

Je me sens mieux quand je suis seule même si j'aime parfois être en compagnie de proches, mais je ne suis pas du genre à avoir du monde chez moi à toute heure. Idem pour le téléphone, je ne peux pas passer des heures au téléphone...ça me gave très vite^^. Je ne ressens pas de manque ou le sentiment de solitude quand je suis seule. J'ai plutôt le sentiment d'être au calme, et me retrouver seule avec moi même est une nécessité... J'ai absolument besoin de ces moments.

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lovely le 05.01.16 12:35

Je me rend compte que beaucoup de personnes aiment la solitude :)
Je suis dans se même cas de figure, j'ai toujours été de nature solitaire et franchement je me sent mieux ainsi

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lily le 05.01.16 18:40

oui la solitude me plait quand je la choisie
car je me ressource, et j'en ai besoin

mais j'aime aussi le monde, rire de tout
refaire le monde.......

le téléphone alors là je ne supporte pas
les gens qui téléphone a tout bout de
chant, dans les magasins et qui parle a côté
de vous, et vous vous retournez '' pardon vous
me parlez ???? " et là la personne vous regarde
d'un air ..... alors !!!!  et c'est là !!!que vous vous
apercevez que non ce n'est pas a vous qu'elle
parlait Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
mais suis-je bête....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
elle est au téléphone avec ses écouteurs   cheers cheers
ah sa me rassure elle ne parle pas toute seul lolll

je trouve que le téléphone c'est bien, mais
l'ésprit n'est plus libre, alors etre toujours
joignable ce n'est pas top

je n'ais pas de portable perso, mais je ne dit
pas que je n'en aurais pas un, un jour pour
l'appareil photo le dictaphone, etc......
et bien sur le téléphone qui sert a ca,
mais coupé en voiture, et en magasin

donc le modernisme c'est bien mais pas
trop envahissant  lol! lol!


......... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lily


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Christine le 07.01.16 10:50

un peu de solitude fait parfois du bien... chez moi, peu de monde y vient déjà parce que je travaille toute la journée et le soir j'aime être tranquille (même si mon fils est à la maison dans sa chambre Very Happy ). Mais j'aime la tranquillité, d'où une certaine solitude. Ceci dit, j'aime quand même les contacts avec autrui mais à juste niveau.

je pense que les gens ont peur d'un manque et c'est pour cette raison qu'ils ont besoin de sentir "vivre".

ceci étant, je partage complètement vos avis.

Christine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Seino le 07.01.16 19:31

Mon Dieu que ce texte est ennuyeux Lovely  lol!

Toute blague mise à part, c'est vrai que je suis,très souvent, en bonne compagnie avec moi-même. Et je vous rejoins dans vos avis.


Si vous distribuez des fleurs vous récolterez du miel ;-)

Seino
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Kameha le 13.02.16 17:26

Très beau texte, je m'y reconnais parfaitement.
Pour ma part j'ai expérimenté les 2 formes de solitude, celle que j'avais choisi et que j'assumais parfaitement, et celle que l'on m'a imposé par la suite (et j'ai parfaitement ressenti cette sensation de vide intérieur que rien ne peut combler).

En fait il est important de se trouver soi-même, et on ne le peut pas si on est sans arrêt entouré d'autres personnes. La vie, et à fortiori le chemin spirituel, est une quête individuelle.
Plus on se trouve, moins la solitude est nécessaire en soi, car on sait qui l'on est et on peut davantage l'exprimer dans le monde. Ce qui est difficile et ce qui bouffe de l'énergie, c'est de ne pas savoir qui l'on est et de devoir s'aligner sur les autres pour faire semblant d'être comme eux.

La solitude est nécessaire aussi pour se ressourcer en énergie, et pour avancer dans ses projets. Le tout est de ne pas s'y laisser enfermer car on a besoin des autres Wink

Quant à ceux qui ne ressentent pas en eux l'appel de leur Ame, ils continueront à courir dans tous les sens pour profiter des plaisirs de ce monde, parce qu'ils pensent que c'est la définition de la vie. Ils sont dans l'illusion régit par les maîtres hypnotiseurs qui tiennent les rênes de ce monde. Et ceux qui ne sont pas dupes doivent se préserver. Wink

Kameha


http://www.consciencespirituelle.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Véro le 18.04.16 21:48

Bonsoir tout le monde,

Merci pour cet article hyper intéressant.

Je suis très solitaire et indépendante. J'ai toujours vécu pratiquement seule et si ce n'était pas un choix de base, je m'y suis trouvée tellement bien que c'est, finalement, devenu un choix.

Mais j'aime cette solitude. Car je ne suis pas isolée pour autant et seule toute la journée puisque je travaille et que j'ai des collègues.

Mais, le soir venant après une journée de travail, j'ai besoin de solitude pour me ressourcer.

Toutefois, je n'aime pas l'isolation. Je suis une citadine qui aime la vie trépidante de la vie parisienne et vivre seule en pleine campagne, là par contre, ce serait mission impossible. Je meurs de suite, c'est sûr.

Bonne semaine.


Amitiés
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Véro


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Alnilam le 19.04.16 15:19

Moi, j'aime la solitude. J'aime être seule, aller à mon rythme, obéir à mes impulsions du moment. J'aime le silence. Je rêve, je me plais seule avec moi-même. Je suis bien, pas d'efforts, pas de surcharge, pas d'adaptation, je me laisse aller au gré des minutes ou des heures. J'écoute les oiseaux, je regarde les nuages, et quand je me promène, jamais je ne me dis que ça serait mieux à deux.

Bon, il y a des revers à cette médaille: je me laisse un peu trop aller, ne devant de comptes à personne. Parfois la journée passe, et je me demande ce que j'ai fait de toutes ces heures écoulées sans avoir produit de résultat mesurable. J'ai un petit temps de honte passager, séquelle d'une éducation où on nous demandait d'être utile ou productif, puis je me dis que je m'en fiche, que je me suis reposée et qu'il faut bien se libérer l'esprit par moments.

Je ne m'ennuie jamais. Parfois cependant, j'aimerais bien une petite sortie, une petite fête, mais assez souvent quand ça arrive, au bout d'une demi-heure j'ai déjà envie d'être seule, me demandant ce que je fais là.

Alnilam


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Padma le 19.04.16 16:46

Je suis un peu comme toi, sur le fait que la solitude ne me pèse pas, jamais. J'adore être seule, me promener, ou même ne rien faire. J'aime voir du monde quand même, mais pas trop longtemps. Même quand on a du monde à la maison, a un moment au cours de la soirée, je vais avoir besoin de m'éclipser quelques minutes, parce que je ressens comme... une lassitude, un ennui... on est bizarre tu penses ? orcontent

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Véro le 19.04.16 20:10

Bonsoir tout le monde,

Les anti solitaires diront de nous que nous sommes de véritables extra terrestres et d'ailleurs ne nous comprendraient pas. Il y a tellement de gens qui haient la solitude.

Mais je suis comme vous. J'aime aussi le silence.

Par contre, je ne ressens aucune culpabilité contrairement à toi Alnilam. Bien au contraire, je suis fière de ma tranquillité, de ma liberté, de mon indépendance.

A une époque, je disais que je suis célibataire et fière de l'être. Je crois que je peux toujours dire ça à l'heure actuelle.

Bonne soirée.


Amitiés
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Véro


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lily le 19.04.16 20:48

la solitude j'en ai besoin, mais rire entre amies
c'est top..... j'aime faire la fête, m'amuser,
mais le bouquin dans mon fauteuil, ou devant
l'ordi comme en ce moment lolll
il faut du calme pour ce retrouver, et avoir des
idées cheers

j'aime beaucoup ta signature Véro lolll I love you


......... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lily


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Alnilam le 19.04.16 21:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Même quand on a du monde à la maison, a un moment au cours de la soirée, je vais avoir besoin de m'éclipser quelques minutes, parce que je ressens comme... une lassitude, un ennui... on est bizarre tu penses ? orcontent
Moi je dirai une surcharge, presque un stress parfois, plus qu'une lassitude. Mes batteries, je les recharge dans le calme, plus que dans le bruit et les gens. Je suis sauvage, quoi. Pourtant je fais un travail social, c'est bizarre!

Alnilam


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Alnilam le 19.04.16 21:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Par contre, je ne ressens aucune culpabilité contrairement à toi Alnilam. Bien au contraire, je suis fière de ma tranquillité, de ma liberté, de mon indépendance.
A une époque, elle était plus marquée que maintenant. Maintenant, je m'en fiche, mais ça continue à me traverser l'esprit quand même, tellement j'ai été formatée! Moi aussi je suis contente d'être indépendante... cheers drunken sunny zen

Alnilam


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Padma le 19.04.16 22:46

Moi aussi^^... je pratique le reiki, je suis donc souvent en contact avec des gens en détresse, et en parallèle, je suis employée depuis 11 ans chez un particulier pour m'occuper de son fils qui est dans un état végétatif... comme quoi...on n'est pas si sauvage  Wink

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lily le 20.04.16 8:25

eh bien Padma!!!! qu'elle courage......
ce ne doit pas être facile tout les jours.... scratch scratch


......... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lily


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Padma le 20.04.16 10:58

Et bien contrairement à ce qu'on peut penser, c'est plutôt facile et enrichissant. C'est dur psychologiquement au debut, les 1ers jours... puis la suite, ça va tout seul Very Happy . Je n'ai même pas l'impression d'aller travailler, tant je suis comme chez moi la-bas ! Je suis assez libre sur le travail en lui-même, tant que je respecte les horaires, le père n'est pas trop regardant sur le reste, puisqu'il n'y a jamais eu de soucis depuis que je suis là, je fais les choses telles qu'on me les apprise depuis le début... donc ça se passe bien Wink

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Véro le 21.04.16 19:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:la solitude j'en ai besoin, mais rire entre amies
c'est top..... j'aime faire la fête, m'amuser,
mais le bouquin dans mon fauteuil, ou devant
l'ordi comme en ce moment lolll
il faut du calme pour ce retrouver, et avoir des
idées cheers

j'aime beaucoup ta signature Véro lolll I love you
Bonsoir tout le monde,

Tout comme toi Lily, j'ai besoin aussi d'être entourée, de m'amuser un peu, de sortir mais pas trop, de temps en temps. En fait, j'ai trouvé un équilibre entre solitude et vie sociale et qui convient parfaitement à ma vie.

Merci d'apprécier ma signature, Lily.

Bonne soirée.


Amitiés
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Véro


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Lily le 21.04.16 21:44

oui trouver son équilibre, c'est ca.... bizou


......... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lily


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité d’être seul

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum