6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Lovely le 20.07.15 21:07

En prenant le temps de se promener dans les forêts, les campagnes et les endroits reculés, on constate à la croisé des chemins des moitiés de calebasse, des restes de rubans cramoisis, des morceaux de cordes, parfois quelques objets ou curiosités comme des restes de bougies ou d’ossements.
Une personne avisée sait qu’un praticien du vaudou est passé par là et que ces éléments sont les traces d’une office ayant été réalisée.
Il est utile de savoir que les bòkò, Oungan et Mambo se rendent aux carrefours la nuit pour mener à bien certaines pratiques car il est le lieu de rencontre entre divers plans de conscience, le pont entre le royaume des esprits et la réalité dite ordinaire, entre le visible et l’invisible.
Il est la résidence de multiples entités, un espace de rencontre entre l’officiant et « ses collaborateurs ».
Dans le cadre de ses pratiques Le praticien y prélève de la terre pour composer des remèdes, déposer du matériel pour provoquer le malheur, ou guérir un consultant en y déposant les objets chargés ayants provoqués le mal.
Dans le vaudou les croisées de trois, quatre ou cinq branches sont habitées par le Lwa Mèt Kalfou (Maitre carrefour), lwa du rite Makaya et de la famille Makaya Kafou. Il est celui qui donne accès au monde invisible des Lwas. L’officiant qui sollicitera l’appui d’un Lwa ou bien d’un autre devra s’adresser Au Mèt Kalfou afin de l’informer de ses objectifs pour tout acte de Magie et de Sorcellerie. Rien ne s’entérinera sans son autorisation. Il est le Gardien de ce lieu!
Quant au cimetière,  il s’agit du même principe. Un lieu ou résident de nombreuses âmes défuntes, ou les Esprits sont nombreux, un lieu ou le contact peut être établit ou l’intercession peut être sollicitée.
Le Cimetière est le lieu ou réside le Bawon Samdi  (Baron Samedi) Lwa du Rite Gédé et de la Famille BAWON. Une entité importante, considéré à juste titre comme le maitre du cimetière et des âmes défuntes.
C’est à lui que l’on s’adresse lorsque le but est de lancer une Expédition, entrainer la mort ou la maladie, ou lorsque il faut soigner une personne prise sous le coup d’un sort, afin de renvoyer la charge à la source. Le Bawon Samdi sera le lwa à invoquer pour tout ce qui touche à la mort. Il sera le décisionnaire de toutes actions et demandes réalisées dans ce domaine et le cimetière sera le lieu parfait pour entreprendre une démarche collaborative avec cette entité.



La croix du Baron Samedi dans le cimetière de Port aux Princes (Haïti)
Le cimetière pour les Vodouisants est également le lieu parfait pour honorer les âmes défuntes. En Europe il est difficile d’exercer en plein jour les libations, l’apport d’offrande pour nourrir les défunts ou toutes autres pratiques d’intercession avec les morts car ces genres de pratiques sont souvent perçues d’un mauvais oeil.
Voilà pourquoi les officiants s’y rendent plus souvent la nuit et limitent les actes réalisés. Mais en Pays Ayiti, le recours au cimetière et aux défunts qui y résident apparait parfois utile en matière de guérison ou tout autre acte de dévotion et il est tout à fait compris et accepté que ce lieu puisse être investit par les officiants du culte Vodou ainsi que par l’ensemble de la communauté Vodouisante.
Nombreux Oungan et Mambo réalisent en ces lieux les étapes nécessaires à un traitement chamanique et s’y rendent en dernier recours lorsque la fréquentation d’un carrefour ou d’un houmfô n’a pas suffit à apporter la guérison désirée.
Voilà un petit tour d’horizon de ces deux lieux incontournables dans les pratiques du Vaudou. Soyez donc prudents lorsque vous vous baladerez. Si jamais vous veniez à trouver certaines reliques dans un de ces deux espaces, vous saurez qu’une personne œuvrant avec les esprits ne réside pas très loin.

SOURCE: http://sorcier-vaudou.com

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Goddess-of-love le 20.07.15 21:37

J`ai bien aimer ton article ,très intéressant xoxo

Goddess-of-love


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Padma le 20.07.15 22:43

Bouhhh... ca fait peur ^^. J'ai une question, qu'est ce que l'intercession ??

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Lovely le 21.07.15 12:33

Oui sa fait peur surtout que c'est très présent dans certains endroits comme aux Antilles. J'ai eu beaucoup de mise en garde lorsque j'y suis allée.

L'intercession, c'est une demande faites aux défunts.

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Padma le 21.07.15 16:32

Ok, merci pour cette info Wink

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Lovely le 21.07.15 18:33

De rien Wink

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CARREFOUR ET LE CIMETIÈRE DANS LE VAUDOU

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum