6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).




Esoterisme, Spiritualité, Oniromancie, Au-delà, Bien-être... Bienvenue dans l'antre du forum Invité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaiane

avatar


MessageSujet: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   13.02.15 19:32

LA VÉRITÉ DERRIÈRE LA St VALENTIN

Tout comme Noël, Pâques, Halloween, le Jour de l’An et autres fêtes de ce monde, la St-Valentin est une autre tentative de camouflage de coutumes et d’observances païennes et idolâtres par une « christianisation ».

Aussi innocente et inoffensive que la St-Valentin puisse paraître, ses traditions et coutumes proviennent des deux festivals païens les plus pervertis sexuellement de l’histoire ancienne. Les lupercales et la fête de Juno Februata.

Les lupercales (aussi connue en tant que fête de licence sexuelle) célébrée le 15 février, était observée par les anciens Romains en l’honneur de Lupercus, le dieu de la fertilité et de l’agriculture, le protecteur des troupeaux et des récoltes et grand chasseur de loups. Les Romains croyaient que Lupercus protégerait Rome des meutes de loups qui dévoraient le bétail et les gens.

Assistés par les vierges vestales, les luperques (les prêtres mâles) observaient les rites de purification en sacrifiant des chèvres et un chien dans la caverne du Palatin, là où les Romains croyaient que Romulus et Remus avaient été abrités par la louve qui les avait nourris avant qu’ils fondent Rome. Habillés de pagnes tachés de sang et faits avec la peau des chèvres sacrifiées, les luperques parcouraient Rome frappant les femmes avec des februa, des courroies faites des peaux des chèvres. Les luperques croyaient que ces flagellations purifiaient les femmes et leur garantissaient la fertilité et l’aisance lors de l’accouchement. Le mot février dérive du mot februa et signifie purification.

Pour les Romains, février était aussi consacré à Junon Februata, la déesse de febris (fièvre de l’amour), des femmes et du mariage. Le 14 février, des billets (petites pièces de papier sur lesquels étaient écrits le nom d’une adolescente) étaient mis dans un récipient. Des adolescents choisissaient alors au hasard un billet. Le garçon et la jeune fille dont les noms avaient été choisis formaient alors un couple lors de jeux érotiques et de fêtes qui étaient célébrées partout dans Rome. Après la fête, ils demeuraient des partenaires sexuels pour le reste de l’année. Cette coutume a été observée dans l’empire romain pendant des siècles.

Le blanchiment des perversions

En 494 ap. J.-C., le pape Gélase a rebaptisé la fête de Junon Februata en l’appelant la fête de la purification de la vierge Marie. Elle est aussi connue sous le nom de Chandeleur, de fête de la Présentation, de purification de la Sainte Vierge et de fête de la présentation du Christ au Temple.

Après que Constantin eut fait de l’Église romaine la religion chrétienne officielle de l’empire romain (325 ap. J.-C), ses dirigeants voulurent se débarrasser des fêtes païennes observées par le peuple. Parmi elles, les lupercales étaient prioritaires. Toutefois, les citoyens romains voyaient cela d’un autre oeil.

Ce ne fut pas avant 496 ap. J.-C. que l’Église de Rome put agir sur les lupercales. Ne pouvant s’en débarrasser, le pape Gélase la changea plutôt du 15 au 14 février et l’appela la Saint-Valentin. La date de célébration fut plus tard changée du 14 au 2 février. Elle tire son nom d’un des saints de l’Église qui, en 270, fut exécuté par l’empereur à cause de ses croyances.

Selon l’Encyclopédie catholique, au-moins trois Saint-Valentin différents, tous martyrs, sont mentionnés dans le martyrologue sous la date du 14 février. L'un aurait été prêtre à Rome, un autre évêque d’Interrama (la Terni moderne). Ces deux personnes semblent avoir été martyrisées dans la deuxième moitié du troisième siècle et avoir été enterrées le long de la voie flaminienne, mais à des distances différentes de la ville d’un troisième Saint-Valentin qui aurait souffert en Afrique avec un certain nombre de ses compagnons. On ne sait rien de plus. Des biographies de plusieurs hommes différents appelés Valentin ont été fusionnées pour obtenir un seul Saint-Valentin officiel.

L’Église a poussé le blanchiment des lupercales encore plus loin. Au lieu de mettre les noms des jeunes filles dans des boîtes, ce fut le nom des saints qui cette fois étaient tirés à la fois par les garçons et les filles. Il était ensuite du devoir de chaque personne d’émuler la vie du saint dont le nom avait été tiré. C’est une autre tentative par Rome de blanchir une observance païenne en la christianisant. Dieu n’a jamais donné à l’homme l’autorité ou le pouvoir de faire une telle chose. Bien que l’Église de Rome ait banni la loterie sexuelle, les jeunes hommes continuent d’en pratiquer une version atténuée en envoyant aux femmes qu’ils désirent des messages romantiques contenant le nom de Saint-Valentin.

À travers les siècles, les cartes de la Saint-Valentin sont devenues populaires, spécialement à la fin du XVIII et au début du XIX siècles. Ces cartes étaient ornées de cupidons et de cœurs et méticuleusement décorées avec de la dentelle, de la soie ou des fleurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... te-paienne
Revenir en haut Aller en bas
http://audedans.forumactif.org/
Horus

avatar


MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   13.02.15 19:51

Intéressant, merci du partage :)
Revenir en haut Aller en bas
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   13.02.15 20:13

J'ai vu ca sur Arte, lors d'un reportage, j'en revenais pas de cet origine  lol! ... c'est pas vraiment la fête des amoureux a la base ^^
Revenir en haut Aller en bas
gaiane

avatar


MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   13.02.15 22:44

Ben non mais bon si c'est l'occasion de passer un bon moment avec son amoureux faut savourer quand même Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://audedans.forumactif.org/
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   14.02.15 12:17

c'est clair, on savoure, c'est pas tout les jours la fête des amoureux, profitons-en ^^
Revenir en haut Aller en bas
anylé

avatar


MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   14.02.15 22:06

Merci pour le partage ^^.
Revenir en haut Aller en bas
http://souffle-de-lumieres.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA ST VALENTIN ANCIENNE FETE PAIENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAINT VALENTIN.... FETE L'AMOUR OU FAITES L'AMOUR?
» La Fête Païenne de Yule
» Anniversaire : Attention
» Saint-Valentin : attention
» L'islam & La saint Valentin , [Valantino]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6eme sens Zenspirit :: Espace Spirituel :: Religions, cultures, traditions-
Sauter vers: