6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



L'edelweiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'edelweiss

Message par Padma le 01.08.14 19:35

Histoire et déscription
Tout le monde connaît l'Edelweiss (Leontopodium alpinum) ou Immortelle des neiges, plante emblématique de la haute montagne (et même de la Suisse !), réputée rare et inaccessible, utilisée depuis longtemps en Autriche pour ses vertus médicinales pour soigner les diarrhées et les affections des voies respiratoires, et dont la côte de popularité en fait actuellement un atout économique de choix dans des secteurs aussi variés que le tourisme (son image positive en fait une plante « marketing »), la cosmétologie (ses molécules anti-oxydantes ont des propriétés anti-inflammatoires remarquables, susceptibles de ralentir le vieillissement de la peau), la fabrication de liqueur, la gastronomie et même l'aviation (une compagnie suisse porte le nom d'Edelweiss !). L'Edelweiss est typiquement une plante alpine dont l'optimum écologique se situe à l'étage alpin (étage compris entre 2000-2200 à 2400-2600m dans les Alpes). Il croît dans les rocailles, les pelouses ouvertes et les pâturages de haute montagne, de préférence sur des terrains pentus, sur roche mère calcaire et dans des stations sèches et ensoleillées (notamment sur les versants exposés au sud). On peut néanmoins le rencontrer à des altitudes plus élevées (à l'étage subnival, jusqu'à 3000 mètres) ou plus basses (à l'étage subalpin, par exemple dans le Vercors). Son aire de distribution s'étend des Pyrénées aux Carpates en incluant tout l'arc alpin, le Jura et les Balkans. La cueillette excessive de l'Edelweiss par le passé a largement réduit, voire supprimer, certaines de ses populations si bien que l'espèce est maintenant protégée en Allemagne et en Autriche (depuis 1874), et en Suisse (depuis 1879). Seules les variétés cultivées peuvent être utilisées à des fins commerciales ; actuellement environ 4000m2 d'Edelweiss sont cultivés en Valais, en Suisse.

En tant que plante alpine, l'Edelweiss présente un certain nombre d'adaptations remarquables aux conditions de vie extrêmes qui caractérisent la haute altitude. Tout d'abord, son duvet de poils blancs qui emprisonne l'air forme une couche isolante saturée d'eau qui, d'une part, protège l'appareil végétatif des écarts journaliers de température parfois très importants (sur un versant sud et à 2500 mètres, les températures peuvent osciller entre -10°C nuit et 40°C lors d'une journée ensoleillée) et, d'autre part, limite la transpiration foliaire par temps sec. Ensuite, sa petite taille (entre 8 et 20 cm de hauteur) lui permet de bénéficier pendant l'hiver de la protection thermique offerte par la couverture neigeuse. Les poils blancs, qui réfléchissent fortement les rayons lumineux, présentent un albédo élevé, ce qui constitue une adaptation face aux fortes insolations. La synthèse par la plante de nombreuses molécules anti-oxydantes piégeant les radicaux libres constitue également une adaptation aux rayonnements UV dans la mesure où ceux-ci, en cassant les molécules biologiques (acides nucléiques, protéines, lipides), créent des radicaux libres oxygénés toxiques pour les cellules. 

La colonisation des reliefs européens par l'Edelweiss a été permise par le retrait des glaciers suite à la dernière période glaciaire. De plus, sur la trentaine d'espèces appartenant au genre Leontopodium, seules deux espèces sont strictement européennes (Leontopodium alpinum et Leontopodium nivale) alors que les autres espèces se répartissent en Asie, essentiellement dans l'Himalaya et sur les hauts plateaux désertiques chauds et arides du Tibet, suggérant que les espèces européennes se soient différenciées à partir d'espèces d'Asie du sud-est suite à une colonisation initiale d'origine asiatique. Les études génétiques récentes menées par C. BLÖCH et collaborateurs (2010) à partir des séquences d'ADN ribosomiques nucléaires et plastidiaux d'espèces européennes et asiatiques de Leontopodium ont permis d'établir le lien de parenté étroit entre les espèces européennes et asiatiques ainsi que la monophylie du genre Leontopodium, et de proposer une différenciation récente des espèces européennes à partir d'espèces parentes tibétaines. La colonisation des Alpes par des espèces originaires d'Asie ne concerne pas seulement l'Edelweiss, elle a été démontrée pour les soldanelles, les gentianes et les rhododendrons.



Ses vertus
L'Edelweiss est une plante venue du froid mais qui tient chaud à notre peau. Grâce à ses propriétés antiradicalaires et reminéralisantes, elle est utilisée aussi bien dans des soins anti-âge que dans des crèmes hydratantes.
Grâce à ses propriétés antioxydantes, l’edelweiss est une arme contre le vieillissement de la peau, en freinant l’action des radicaux libres. Et elle est notamment utilisée dans la composition des sérums hydratants pour le visage, ou encore des sérums favorisant le renouvellement cellulaire. Sa formule est efficace contre l’apparition des rides. De même pour les peaux sèches, la plante est la principale composante de certaines crèmes hydratantes, procurant une sensation de souplesse et de douceur. On l’utilise également dans l’élaboration des crèmes ou laits solaires, car elle protège la peau du vieillissement photo-induit, et garde l’éclat d’origine de celle-ci.
En usage interne, c’est-à-dire sous forme de tisane, l’edelweiss permet de traiter la diarrhée et les affections respiratoires. Cette plante des montagnes entre aussi dans la composition de certains produits anti-ronflement, comme c’est le cas en Allemagne. L’édelweiss est y présentée sous forme d’huile, associée avec d’autres huiles essentielles. La « reine des glaciers » pousse en haute montagne, parfois jusqu’à 3000 mètres. Elle fleurit entre juillet et septembre. De nos jours, la plante dans son milieu naturel se faisant rare, les fabricants de produits cosmétiques préfèrent la cultiver pour avoir une quantité abondante.




Agrandir cette imageCliquez ici pour la voir à sa taille originale.

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum