6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



APPRENDRE A S'AIMER A TRAVERS LES AUTRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

APPRENDRE A S'AIMER A TRAVERS LES AUTRES

Message par gaiane le 27.05.14 12:20

«Aimer sans condition les humains, c'est la même chose que s'aimer soi-même sans condition.»
– Placide Gaboury
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Quand il est question d’apprendre à s’aimer, on pense généralement à dresser la liste de nos qualités, à respecter davantage nos besoins, et à se chouchouter avec de belles sorties et de bons bains chauds. Et c’est certainement une très jolie partie de l’équation (sauf peut-être pour la liste de qualités…  Cela dit, bien qu’on n’en parle à peu près jamais, il y a une autre façon, incroyablement profonde et phénoménalement puissante, d’arriver à cet état de plénitude que l’on cherche tant : apprendre à s’aimer à travers les autres.

Toutes les parties de nous que l’on n’a pas acceptées nous repousseront autant chez l’autre que chez nous. C’est un fait. Il y a peut-être des exceptions à cette règle, mais pour le moment, le constat est que c’est assez incontournable. Par exemple, si on tend à juger notre émotivité et notre vulnérabilité, les gens émotifs et vulnérables nous taperont sur les nerfs – ou nos proches nous irriteront lorsqu’ils nous sembleront fragiles. Ou si on rejette intensément la partie de nous qui pourrait être lente ou paresseuse (qu’elle s’exprime ou non dans la réalité), on aura tendance à être dégoûté par les gens qui semblent ne pas avoir beaucoup de tonus et de vitalité.

Ça, on en a souvent déjà conscience, n’est-ce pas ? Mais ce qu’on ne réalise généralement pas, c’est le magnifique cadeau qui nous est offert, ainsi, sur un plateau d’argent. Voyez-vous, chaque fois qu’une personne nous fait réagir négativement, on a une précieuse occasion d’apprendre à s’aimer encore plus profondément, à travers elle. Car en choisissant de l’accueillir telle qu’elle est, malgré cette partie d’elle – de nous – que l’on tend à juger, on s’accueille tel que l’on est aussi. Ainsi, même si on ne pense même pas à nous (ou à notre liste de qualités…), le résultat est que l’on s’aimera un peu plus profondément. Cela ne peut faire autrement.

N’est-il pas merveilleux, libérateur et excitant de le réaliser?

La première étape est bien sûr de reconnaître le phénomène – de comprendre pourquoi on réagit ainsi (sans néanmoins se perdre dans de grandes analyses…). Puis, plutôt que de laisser notre cœur se durcir, on prend quelques bonnes respirations, et on choisit d’accueillir l’autre dans toute son humanité, tout simplement. C’est vraiment un simple choix. On ne se contente pas ici d’avoir de belles pensées pour lui ou pour elle, par contre… Non, on descend en nous et on s’ouvre intérieurement jusqu’à ce qu’on ressente une véritable tendresse à son endroit. Ou une petite graine de compassion. Ou juste un peu de respect, peut-être, pour commencer.

Qu’en dites-vous?

Tout ce que l’on offre à l’autre, on se l’offre en même temps. Ce n’est pas une jolie philosophie, c’est aussi réel que la chaise sur laquelle on est assis. Ainsi, pour cette raison, et pour tant d’autres, on peut voir chaque rencontre, chaque petit moment, comme une occasion d’apprendre à aimer un peu plus profondément… D’ouvrir notre cœur encore plus largement, jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour englober le monde entier. Avec nous dedans.

gaiane


http://audedans.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum