6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Lovely le 27.01.14 18:02

Largement méconnu en Europe et souvent auréolé de fantasmes, le culte vaudou se dévoile à Strasbourg dans l'étonnant musée d'un homme d'affaires à la retraite, à la tête de l'une des plus grandes collections mondiales dans ce domaine.
"Attention, vous ne verrez pas ici de poupées piquées d'aiguilles", prévient Marc Arbogast, qui amasse depuis 50 ans des objets vaudous africains.
L'ancien PDG des brasseries Fischer et Adelshoffen a acquis puis rénové un ancien château d'eau à l'abandon, dont les cuves servaient autrefois de réservoir pour alimenter les locomotives à vapeur de la gare de Strasbourg, non loin de là.
Construit en 1883 et classé monument historique, l'édifice de style néo-médiéval abrite désormais sur trois niveaux quelques 300 pièces sur les 1.060 que compte l'ensemble de la collection, principalement originaire du Togo, du Bénin et du Ghana.
D'étages en étages se succèdent d'innombrables fétiches bochio (bénéfiques ou maléfiques) destinés à obtenir la réalisation d'un voeu, des représentations des dieux du panthéon vaudou, une collection d'autels portatifs des ancêtres (ou asen), ainsi qu'une riche collection de costumes Egungun dans lesquels dansent les revenants.
Né dans l'ancien royaume du Dahomey, qui se situait au sud de l'actuel Bénin, le culte vaudou s'est propagé avec la traite des esclaves jusqu'aux Caraïbes (désigné alors sous l'orthographe "vaudou") en Louisiane ("voodoo") et au Brésil (candomblé). A la fois religion et art de vivre fortement liées au respect des ancêtres, le vaudou est aujourd'hui pratiqué quotidiennement par des centaines de millions de personnes dans le monde.
Ossements animaux ou humains, bois, ficelles, clous ou encore tissus, le tout recouvert d'une couche de matières sacrificielles: de nombreuses pièces "dignes de l'art contemporain", et autant de "rébus qu'il faut décoder", estime le collectionneur.
"On peut faire une archéologie de l'ensemble de ces objets. Pourquoi ils ont fait ça? A quoi ça sert? Comment on s'en sert? Ce décryptage est tout simplement passionnant. Dans les autres religions, c'est assez maigre", juge Marc Arbogast, lui-même "adepte d'aucune religion".
Pouvoirs surnaturels
"Je ne vous dirai pas lesquels mais certains ont des pouvoirs encore actifs", ajoute mi-sérieux, mi amusé ce septuagénaire, qui a financé le musée sur ses fonds propres, sans aide de la ville ni de la région, à hauteur de 2,35 millions d'euros.
L'ancien PDG a associé à sa démarche deux spécialistes: Nanette Snoep, conservatrice au musée du Quai Branly, qui a sélectionné les oeuvres exposées, et Bernard Muller, chercheur en anthropologie à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), chargé de la programmation scientifique et culturelle du musée.
La passion de cet héritier de brasseurs pour l'Afrique de l'Ouest est le fruit d'un long cheminement, se plaît-t-il à raconter.
Sa mère était proche du Docteur Albert Schweitzer, ce médecin humanitaire alsacien qui installa un hôpital au Gabon et qui reçut le prix Nobel de la paix en 1952. Son père était champion de natation et a côtoyé le célèbre nageur Johnny Weissmuller qui a ensuite incarné Tarzan au cinéma: "Petit, il me racontait des aventures fabuleuses" autour de Tarzan. "Depuis, je n'ai eu qu'une envie: aller en Afrique".
À 21 ans, le jeune homme part chasser en Afrique et commence à récupérer ses objets d'art primitifs africains "sur des tas d'ordures" des villages parce que les "Pères blancs obligeaient les Africains à les jeter". Poursuivant son imposante collection, il rachète en 2007 plus de 350 pièces à l'anthropologue et journaliste Jean-Jacques Mandel.
Actuellement ouvert uniquement sur réservation en début de semaine et au grand public toute la journée le vendredi et le samedi, le musée espère obtenir des subventions pour pouvoir proposer des parcours pédagogiques pour les enfants mais aussi thématiques autour de la danse, de la cuisine et de la pharmacopée vaudou.

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par gaiane le 27.01.14 18:45

Dans notre pensée collective je crois que le Vaudou est principalement associé à la magie noire pourtant j'ai vu une émission très intéressante (je sais plus laquelle ça fait un bout de temps) où il était expliqué que c'était par méconnaissance que le vaudou était vu ainsi. Bien sûr il y a en a certainement qui l'utilise à mauvais escient mais comme dans d'autre domaine mais à la base le vaudou n'est pas pratiqué dans ce but. D'autres sont certainement plus pointus que moi ici pour en parler...

gaiane


http://audedans.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Lovely le 27.01.14 19:12

Oui il est associé à la magie noir mais en beaucoup plus puissant.
Y à tellement de " ont dit " sur le vaudou, le vaudou est une religion,que le vaudou n'est pas plus mauvais qu'autre choses...........
J'ai pris des connaissances sur le vaudou Antillais car j'ai été un peu obligé looooool.
Lorsque j'ai été en Martinique, bien que j'ai été préparé à sa, j'ai eu connaissance du vaudou surtout dans le Nord de la Martinique à la campagne. J'ai vu des pates de poulet accroché au mûr ou à des arbres, des crapeau seché......tous sa était dans le but de nuir se qui serait en contact avec ses objets.
Et plein d'autres choses.

Il faut savoir que le vaudou à la base était utilisé comme vengeance pendants l'esclavage. C'est le seul moyen de deffence envers les blanc qu'ils ont eu.

Je vais dire une parole que l'on ma dit: " Des personnes te diront qu'ils peuvent te guerrir d'une maladie, d'un problème, du retour de l'être aimé etc......mais rien est gratuit, tous rituels vaudou il y à un sacrifice humain ou animal. Donc je te laisse faire ton opinion à se sujet"  et de cette frase j'ai eu mon propre avis sur se sujet.

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par gaiane le 27.01.14 19:20

oui je crois savoir que tu a subis de ce côté là...

Perso ça ne m'attire pas du tout ce genre de truc, je ne suis pas à l'aise avec ça donc je n'irai pas vers ça et je comprend bien ce que tu veux dire entre les lignes...

gaiane


http://audedans.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Lovely le 27.01.14 19:22

Moi non plus je ne veut pas allez vers se genre de chose, surtout avec le mal que sa pu me faire et continu de faire à une personne qui compte beaucou

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Padma le 27.01.14 20:46

Super sujet!  Very Happy

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Lovely le 27.01.14 21:01

Very Happy

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Strasbourg, un musée privé dédiabolise le culte vaudou

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum