6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



"Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Invité le 06.07.13 18:51

"Ce deuxième livre s'inscrit dans la même dynamique (que le premier!!). Il approfondit et élargit certaines notions et en développe d'autres qui n'ont pas été abordées auparavant. S'il a beaucoup été question du monde de l'invisible, cet ouvrage traite également du rapport étroit qui existe entre celui-ci et le monde visible: la matière, le corps, ce qui nous entoure, les mémoires que nous portons, celles que nous captons sans le savoir et qui pourtant nous influencent.

J'ai appris l'existence à venir de ce deuxième livre lors d'un message de mes esprits guides- que je surnomme "ma Hiérarchie"- bien avant sa conception: "un deuxième livre est nécessaire." A chaque fois que je reçois de leur part une action à accomplir, cela signifie que le moment est propice, que tout est prêt dans l'invisible et qu'il n'y a plus qu'à agir. Il faut alors que je m'attelle à la tâche, que je me rende disponible si ce n'est pas le cas, et les choses se font naturellement."

"Que ce soit pendant certaines conférences que j'ai pu donner par le passé ou pour mes livres, tout ce que je dis est comme dicté, comme si quelque chose passait à travers moi et m'utilisait pour délivrer un message. Ce que disent ces forces de l'au-delà que je canalise m'apporte de la joie de vivre, à moi et à mon entourage. Alors pourquoi pas aux autres? Telle est la raison qui motive l'existence de mes livres."

"Je ne fais pas des livres pour faire miroiter au lecteur des capacités extrasensorielles et qu'il me considère comme une espèce de gourou pouvant apporter un remède aux souffrances de chacun et la paix pour tous! Je fais part d'un témoignage, d'expériences médiumniques qui m'ont appris à poser un regard sur le monde qui sert aujourd'hui mon bonheur, et l'on me dit dans l'au-delà que cette façon de concevoir la vie peut être utile à d'autres. Qu'importe qui je suis et ce que je fais, ce n'est pas moi, personnellement, qu'il faut utiliser, je ne suis ni conseillère conjugale, ni médecin, je ne touche pas d'argent, je ne donne pas de consultation, je gagne ma vie en travaillant à la radio, dans un tout autre domaine que celui de la médiumnité."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Lovely le 06.07.13 18:53

pdt061

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Invité le 06.07.13 18:59

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chapitre "Deuil et amour"

Message par Invité le 26.07.13 12:35

"Quand quelqu'un de proche meurt, on se dit: "C'est atroce, je ne pourrai pas m'en remettre." Mais il faut regarder les choses autrement et dissocier l'âme de cette personne, qui continue d'évoluer, et son corps qui, lui, n'est plus. Mon mari a été emporté par une maladie et, quand je pense à lui, je ne pense pas aux derniers instants où il souffrait et était décharné. Il n'est plus cela. Je me débarrasse de l'image de son corps amaigri et je garde son âme. Et je sais qu'il est souriant et joyeux de l'autre côté.
 
Il ne faut pas identifier l'âme à la matière qui la représente. Cela n'est pas facile quand on souffre du départ de quelqu'un mais c'est réalisable. Cette souffrance dans le deuil est une grande solitude où l'on se retrouve complètement déboussolé et dans l'incapacité de se reconnecter à soi-même.
Dès que l'on se reconnecte à son unité centrale, on ne souffre plus car on a les informations: on sait que c'est une expérience que l'on a choisie au préalable et qu'elle doit nous permettre de vivre des choses nouvelles et d'évoluer.
 
La souffrance est normale mais elle ne doit pas durer trop longtemps. Elle doit être une transition, elle est là pour qu'on s'en débarrasse. Nous avons besoin de temps pour réaliser la disparition d'un proche, l'accepter et la dépasser: trois mois, six mois, deux ans, trois ans... mais la douleur doit passer."
 

« Quand nous perdons un être cher, si nous restons enfermés dans la tristesse et le malheur, nous nous empêchons de vivre mais nous freinons également l’avancée de l’être aimé dans l’au-delà. Il est important de savoir que notre affliction et notre abattement rendent l’évolution de nos défunts plus pénible. Il s’agit donc pour nous d’entretenir ce lien d’amour qui nous unit à eux en prenant conscience que la vie se poursuit après la mort, en les libérant rapidement du poids de notre peine et en convertissant cet amour, au-delà de l’absence physique, en force pour continuer d’avancer, d’embrasser la vie, d’agir et d’évoluer. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chapitre "A bas les faux-semblants !"

Message par Invité le 26.07.13 17:41

« Les mémoires qui vibrent partout autour de nous, que nous portons, que nous percevons, sont un phénomène qui n’a absolument rien à voir avec l’au-delà et la communication avec les défunts. Si je touche un os humain, un objet chargé ou la pierre d’une vieille maison et que je me mets à percevoir des images, des sons, des couleurs, des expériences et des émotions de personnes qui y sont liées, cela ne signifie pas que je suis en contact avec l’esprit de ces personnes. Je ne fais que lire des informations gravées dans la matière, un peu comme on lit un livre de souvenirs. Communiquer avec un défunt est tout à fait différent puisqu’il s’agit d’une présence, d’une conscience vivante qui peut répondre à des questions ou délivrer un message précis et personnel. Il est important pour un médium d’apprendre à discerner ces deux manifestations. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chapitre "Expérience de mort imminente et vie antérieure"

Message par Invité le 26.07.13 17:43

« La preuve des vies antérieures dans mon expérience m’a été apportée par mes guides qui m’ont expliqué que j’avais déjà vécu par le passé une vie de médium. J’ai finalement eu un aperçu de celle-ci lors d’une transe, où je me suis vue dans la peau d’un vieil homme juif à Jérusalem à la fin du XVIIIème siècle. En ayant cette vision, j’ai tout de suite su qu’il s’agissait bien de moi dans cette vieille échoppe, entouré de flacons de plantes à guérir et de potions composées de Dieu sait quoi. J’ai senti que cela avait été une vie solitaire et que j’étais considéré comme l’original du quartier.

Mais, dans le fond, est-ce si important pour moi de faire le lien entre ces deux vies ? Je sais maintenant avec certitude que l’on a vécu d’autres vies ici ou ailleurs. Mais connaître les détails ne m’intéresse pas vraiment : qu’importe ce qu’on a été, ce qui est intéressant, c’est de savoir comment on utilise cet héritage aujourd’hui, c’est de l’enrichir et de le développer à chaque instant. […] une vie antérieure reste anecdotique comparativement à l’instant présent. Plutôt que de gâcher sa vie à savoir ce que l’on a été avant, vivons notre vie d’aujourd’hui. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Padma le 26.07.13 23:55

Merci pour ces passages,c'est magnifique I love you .Le 1er me parle,car c'est comme ça que je vois la mort.Depuis toujours,mème si ce n'est pas tjrs très bien compris de tous.

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Invité le 27.07.13 9:48

De rien Aneyssa Very Happy 

Pour ma part, depuis toute petite j'étais effrayée par la mort (peur du néant)... Mais plus tard, avec les expériences que j'ai pu vivre et qui m'ont convaincu qu'il se passait quelque chose après, j'ai réussi à vaincre cette peur.
Depuis, quand quelqu'un de mon entourage part, je suis triste (certes...) mais je suis sereine et cela m'aide à faire plus rapidement mon deuil que certaines personnes... mais effectivement, il y a des gens qui ne comprenne pas. Ils croient qu'on a pas de peine, que l'on s'en fou alors que l'on a une façon différente d'appréhender le deuil Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Padma le 27.07.13 11:05

Voila,tout a fait.Ensuite,il faut expliquer a ces personnes notre vision de la mort,ils (nous)  comprennent Wink

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Invité le 27.07.13 11:48

Absolument ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les lumières de l'invisible" de Patricia Darré

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum