6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).



la symbolique des serpents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la symbolique des serpents

Message par Invité le 10.01.13 10:23

La symbolique du serpent est l'une des plus profonde et complexe. Il n'est guère de cultures et de mythologie qui n'ait son Grand Serpent, presque toujours marin et ambigu, sinon ambivalent. ; il cristallise nos peurs, nos angoisses, nos imaginations, nos désirs, nos espoirs. On remarquera d'ailleurs que la figure serpentine est souvent présente dans les "hallucinations" chamaniques ou non provoquées par des plantes psychotropes.
Quand il se mord la queue, comme dans certaines de ses représentations, par exemple l'"Ouroboros", il est le symbole du cycle infini de la vie et de la mort. Il se retrouve non seulement en Grèce antique mais aussi dans de nombreuses civilisations sous un autre nom ; ainsi, le serpent qui enserre, en quelque sorte, l'entière création entre ses anneaux, entoure et comprend tout ce qui est, emblème de toute perfection. C'est aussi Midgardsormr , le Grand Serpent de la mythologie Nordique qui vit dans la "Grande Mer" primordiale qui entoure le monde du milieu (Midgard, d'où son nom), la terre des hommes au centre de laquelle se trouve la terre des dieux, Asgard. Au delà de la Mer et des anneaux protecteurs de Midgardsormr se trouve Utgard où sont les puissances mauvaises et destructrices, les Géants et les Forces du Chaos ; en mordant sa queue il assure au monde humain sa cohésion et sa solidité. Au centre de ce monde conçu comme un gigantesque fuseau se retrouve l'axe du monde, Yggdrasil, le grand Arbre Sacré qui peut-être le Grand Serpent lui-même parce qu'il est parfois appelé Jörmungandr comme Midgardsormr dont la fonction est la même : assurer la cohésion de l'Univers, sans lui c'est le Ragnarök. Le mythe nordique a donc besoin d'un héros pour contrer cette peur de l'anéantissement total : Thorr, qui tente une fois de pècher Midgardsormr sans y parvenir puisque empêché par un géant témoin du combat ; le duel entre le Grand Serpent et le dieu du tonerre se terminera avec la mort des deux lors du Ragnarök[1] . On retrouve cette idée dans le Mahâbhârata qui assimile le Grand Serpent sous le nom de "Pinâka" à l'arc de "Siva", le Grand Serpent-arc-en-ciel enroulé avec la corde qui sert à tendre l'arc. Cette image est lourde de signification car l'arc-en-ciel est toujours perçu comme un pont entre le ciel et la terre. Enfin lové sur lui-même il évoque l'éternel recommencement ou la spirale infinie, voire la double élipse de l'acide désoxyribo-nucléique, commune à tous les êtres vivants, qui les rend à la fois si divers et si semblable ! Comme lui le serpent associe les contraires, réconcilie les antagonisme qui désolent notre entendement. Il faut avouer que cet animal dépourvu de membres a quelque chose d'inquiétant pour les bipèdes que nous sommes, lui qui ne craint aucun prédateur sinon l'homme et la mangouste, grâce à son poison si dangereux ! Et certainement aussi que sa forme éminemment phallique nous a fait le grandir vers le fantasme de la Totalité aussi bien que vers l'incarnation suprème du Vice. Après tout, dans la symbolique judéo-chrétienne, le serpent représente le Mal, la tentation. Dans la Genèse, le Satan prend la forme d'un serpent pour inciter Ève à manger le fruit défendu. Dans son Apocalypse Saint Jean représente Satan, le Diable, comme le Serpent ancien, le séducteur des nations. On le retrouve aussi comme dragon marin, Rahab . C'est contre lui que JHVH engage un combat mémorable ("Exode", 34 - 22) et inaugure ainsi le début des temps. Le Léviathan est aussi présent dans les poêmes mythologiques phéniciens de de Ras-Shamra. Parce qu'il est l'ennemi au moins potentiel du farouche fils d'Odin, le Serpent a fini par être associé aux créatures du Mal, il est devenu le fils de Loki, dieu du désordre et de la ruse.

Dans la Bible, le serpent est le symbole de Jésus Christ, en sa qualité de Sauveur : Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, Jean 3:14.

Le serpent ne peut être regardé en face, comme le Soleil dont il semble l'antagoniste parce que le serpent qui a les paupières soudées ne cille pas ni ne semble jamais dormir. Opposé au "Feu Primal" il est cependant fortement associé à la Terre à cause de son mode de déplacement. Puisque chthonien et rival de la lumière primale, il est donc associé au monde des morts, il est lunaire ; certainement aussi parce que son corps étrangement froid semble se passer de la chaleur de la vie. Puisqu'il connaît les secrets de l'après-vie et qu'il est une figure de patience, il devient symbole de toute sagesse et de gnose ; il est souvent le hiérophante du héros perdu (comme Sigurdr encore ainsi que Marduk). Il possède un savoir inquiétant et mystérieux, essentiel et vital, capable de révéler l'avenir et le passé. Il est aussi associé à l'Eau parce que ses écailles le rapprochent du poisson (sinon que comme tout les reptiles elles sont soudées contrairement aux poissons) et par sa reptation qui le font se mouvoir comme une vague mouvantes. Il est l'être qui se joue des catégories topiques, semblable de corps et de régime qu'il habite dans l'eau ou sur terre ; rien d'étonnant alors que plusieurs mythes l'aient doté d'ailes. Le Grand Serpent porteur de connaissance,évoque un autre porteur de lumière : le Lucifer pré-chrétien qui lui aussi était représenté par un serpent ailé. On retrouve aussi le serpent ailé dans la figure amérindienne bien connue de Quezacoalt (pour les anciens mexicains, Kukulcan pour les Mayas, Gucumatz pour les Quichés), le dieu pacifique et dieu éducateur ainsi que dans l'ancienne Égypte où on le retrouve peint sur les sarcophages, gravé sur des monolithes et dans les pierres des pyramides et des temples. La tradition amérindienne attribue à Quezacoalt l'invention du tissage, de la céramique et du zéro, c'est à dire des mathématiques associés, avec la précisions que l'on sait, à l'astronomie.


Le serpent est aussi l'animal qui se régénère puisque la saison venue il mue, il change de peau : il fait peau neuve. Voilà bien certainement l'une de nos plus vieille aspirations chimérique : la jeunesse éternelle, rené, rajeuni ou plutôt jamais mort puisqu'il est bien le proche ami de la Grande Faucheuse, lui le grand secret des Alchimistes pour qui la pierre philosophale est logée dans sa tête oblongue. Il semble souvent s'opposer à un dieu, au Dieu, à l'aigle, symbole de Zeus olympien qui affronte Typhon, le Satan qui s'oppose au Dieu biblique, Marduk et Tiamat, Thorr pêchant Midgardsorm (terrifié et momentanément paralysé par son regard), Thraetona et Azi Dahaka en Iran, Apollon et Python, Héraklès et l'Hydre de Lerne, Saint Georges et le Dragon... Toute les traditions ont des reptiles titanesques et volants qui mêlent la puissance physique à l'intelligence, tandis que d'autre opposent au travers du serpent et du héros salvateur, la domination de l'esprit sur le corps, ou la domination de l'homme sur la nature, ou sa nature sauvage. Toute l'idée de morale, au travers de l'idée du bien sur le mal, se tient dans cette opposition ou non de l'homme avec la nature et selon qu'elle est pressentie par les populations.

Le passage dans cette traditions culturelle provoque une « divinisation » de la nature (anti-paganisme) vers la sacralisation de la parole divine, du Père-Esprit-Dieu universel, dont les tables de la loi sont l'incarnation première. Ce passage d'une nature divine à une nature à dominer (Noé descendant de l'arche) et se retrouve intégralement aujourd'hui, bien que la nature ne soit plus autant connue comme un être malfaisant à dominer.


Dans le bouddhisme tibétain, le serpent représente l'aversion, l'un des trois poisons de l'esprit.

Chez les Grecs anciens, le serpent python est l'hôte du temple de Delphes d'où Socrate tirera sa devise, « connais-toi toi-même », celle-ci étant écrite au fronton de ce temple. Il représente ici le symbole même de la sagesse philosophique, le pouvoir de la connaissance et du savoir. Le serpent est aussi un des attributs du dieu des médecins Esculape. Chez les Hindous le serpent Kundalini est le canal d'énergie central qui relie ensemble les 7 chakras dans une double élipse qui n'est pas sans évoquer à nouveau la chaîne de l'A.D.N. Le caducée pourrait lui aussi faire penser à la molécule d'A.D.N. Toujours le Serpent plonge sans crainte dans nos plus anciennes angoisses viscérales, vers l'inconnu de l'homme, la nuit, le fond des mers et la mort est tellement d'autre symbole temps de positif que negatif.

(source: Wikipédia)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Lovely le 11.01.13 8:31

Merci de nous indiquez la source de ton sujet, que se soit sur un site où un livre par réspect des auteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Invité le 11.01.13 13:31

Rolling Eyes je serais plus dire ou j'ai trouve sa ..ces en regardent par hassard partout desole..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Padma le 11.01.13 15:55

c'est bon j'ai trouvééé Very Happy .c'etait sur Wikipédia.je viens de l'ajouter a ton sujet ptpuce.

Merci pour ce sujet.J'aime beaucoup la mythologie ,les croyances... orlove

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Invité le 11.01.13 17:49

Moi aussi

pour wikipedia j'ai etait voir sa ni ressemble pas mais bon pas grave.

oui , pour ceux qui aiment les reptils ou ceux qui n'aime pas voyent autres choses sur theme serpent cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Padma le 11.01.13 20:05

j'aime les reptiles avec des pattes Laughing ...je ne suis pas fan des serpents.ca ne me dérange pas mais ...chez les autres lol!

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par lydiane/flyflying le 11.01.13 21:55

J'aime bien ton lien lol ça me rassure sur les rêves que je faisait autrefois ou j'étais un serpent moi même et que j'aimais ça !


Ici j'ai beaucoup appris je remercie les anges chaque jour pour m'avoir conduit jusqu'ici.

lydiane/flyflying


http://lydiane-gatien.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Padma le 11.01.13 22:12

ha tiens! ca me rappelle un rêve ou j'avais un serpent a moi,énooorme! je l'avais dressé,dompté...des gens venaient le voir,parce que personne n'avait vu un truc pareil,c'etait l'attraction du coin...n'importe quoi mes rêves Rolling Eyes

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Invité le 11.01.13 23:07

au moin sa a servie a rassurer certaine , moi je kiff toute les sortes de reptiles hi hi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Viny56 le 10.02.15 13:53

Pour moi, à chaque apparition de serpent c'est synonyme de trahison.
D'ailleurs j'ai une expérience très particulière avec, attaque réel en pleine nuit (j'étais dans l'institution mili) et 6 de mon équipes sont passés avant moi exactement au même endroit. pas un bruit vu le contexte, avec les appareils de vision nocturne réglé pour voir au plus loin (donc tout ce qui est prêt est flou), sur ma droite un mur et ma gauche le découvert, mon gars devant était à environ 20 mètres. Quand même avec mon système de protection auditive, le bruit qu'il a fait et tellement proche de moi que j'ai cru qu'il allait me percer le tympan, il était en hauteur à ma droite, j'ai fait un grand bond sur la gauche et lui a tenter, j'ai senti sa queue passer sur le côté de ma gorge, arrivé au sol il m'a rechargé une 2ème fois seulement impossible de savoir ou il était exactement, je dis bien 2 tentatives de morsure loupé et il est reparti!Le cardio a bloc, mon équipier devant à tout vu et entendu. Je portais sur moi une protection qui justement protège de ce type d'attaque.
Si je vois dans un de mes rêves un serpent me regardant, c'est qu'une trahison me guette!
si le serpent tente de me mordre mais me loupe, c'est que j'aurai réussi à déjouer la trahison!
Si le serpent me mord c'est que je vais avoir une trahison réussi mais cela devient plus difficile surtout que je les vois arrivé de très loin et depuis peu c'est encore plus clair!

Viny56


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Padma le 10.02.15 16:49

Comme quoi, la symbolique des rêves est propre à chacun. Les reptiles ne me font pas peur du tout, ce n'est pas dans un de mes rêves que le serpent sera représenté comme signe de trahison^^. Ni le rat, ni le corbeau... en fait ces animaux repoussés par beaucoup, me touchent, parce qu'ils sont mal-aimés a cause de leur apparence, a cause des préjugés, ou de vieilles croyances...

Padma
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Viny56 le 10.02.15 17:07

oui surement propre à chacun, pour moi ce ne sont pas de préjugés.
je dis très souvent "J'ai confiance en l'homme comme je m'en méfie".

Viny56


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par gaiane le 10.02.15 18:41

Pour moi le serpent est en lien avec l'énergie de la kundalini et symbolise la mutation, la transformation et donc la guérison, il est positif même si ce n'est pas une bête qui m'attire Very Happy

gaiane


http://audedans.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Lovely le 11.02.15 19:39

Oula la peut importe la signification pale  j'ai une horrible peur des serpents, au point de sursauté quand mon fils s'amuse à me jeter un serpent en caoutchou dans les magasins pale  mais lui est éclatté de rire Laughing


Bon allé j'arrête le hors sujet.

Lovely
Modérateurs
Modérateurs


Revenir en haut Aller en bas

Re: la symbolique des serpents

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum