6eme sens Zenspirit
Pas encore inscrit ? Rejoignez-nous pour vous documenter ou partager vos expériences sur nos sujets.
En tant qu'invité, vous pouvez lire certaines catégories sans pouvoir y répondre.
Pour participer et lire tous les sujets du forum, merci de vous inscrire (mot de passe et pseudo).




Esoterisme, Spiritualité, Oniromancie, Au-delà, Bien-être... Bienvenue dans l'antre du forum Invité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   25.08.11 21:10

Le Bardo Thödol,signifiant La libération par l'écoute dans les états intermédiaires et publié en français sous le titre de Livre des morts tibétain est un texte du bouddhisme tibétain décrivant les états de conscience et les perceptions se succédant pendant la période qui s’étend de la mort à la renaissance. L’étude de son vivant ou la récitation du principal chapitre par un lama lors de l’agonie ou après la mort est censée aider à la libération du cycle des réincarnations, ou du moins à obtenir une meilleure réincarnation.

"Les thodöls".
Le nom de l’ouvrage, composé de bardo (état intermédiaire), de thö (entendre) et de dol (libérer), signifie libération par l’audition pendant les stades intermédiaires [entre la mort et la renaissance]. Entendre le texte récité, ou le connaître par cœur, peut aider le défunt à se libérer du samsara au moment de la mort. Le nom de thödol s’applique à différents textes dont la récitation aux morts a le pouvoir de libérer des renaissances. Il existe par exemple un livre des morts associé au Bonpo : La lampe qui illumine la libération par l’écoute pendant les bardos, qui ressemble au livre des morts tibétain et pourrait l'avoir précédé de deux siècles.

Revenir en haut Aller en bas
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: Re: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   25.08.11 21:14

contenu:
L’ouvrage contient la description des transformations de la conscience et des perceptions au cours des trois états intermédiaires qui se succèdent de la mort à la renaissance, ainsi que des conseils pour échapper aux réincarnations, ou du moins obtenir une meilleure réincarnation.
*Le chikhai bardo ou étape du trépas, au moment de la mort et dans les instants qui la suivent : l'esprit est confronté à la claire lumière primordiale, une luminosité brillante, liée à la nature fondamentale de son esprit et qui en est la projection ; un défunt, qui a été avancée sur un plan spirituel durant sa vie pourra la reconnaitra et demeurer en confrontation avec elle, ce qui peut lui permettre d'échapper au cycle des renaissances. Cette étape correspond au Dharmakāya7. Dans le cas contraire, le défunt sombre dans l'inconscience, sa conscience s’estompe totalement pendant 3 à 7 jours jusqu’à l’étape suivante8.

*Le chonyid bardo ou étape de l’expérience de la réalité : elle survient 4 à 7 jours après l’étape précédente. Durant ce second bardo, au cours de 5 jours consécutif, le défunt se trouve en présence de 5 Bouddhas, associés à une luminosité brillante, tandis qu’une autre luminosité pâle est aussi présente. Il s’agit de Vairocana, Vajrasattva, Ratnasambhava, Amitabha et Amoghasiddhi. Du fait du karma négatif, l’esprit du défunt peut-être attiré par la pâle luminosité, et effrayé par la luminosité brillante. La lecture du Bardo Thödol vise à rassurer l’esprit du défunt, lui faisant prendre conscience que ses visions n’émanent que de son propre esprit, l’incitant à préférer les luminosités brillantes associées à la sagesse des Bouddhas9. La conscience se réveille et perçoit un mandala de 42 déités sous leur forme paisible ; après sept autres jours il est remplacé par un mandala de 58 déités courroucées. Si le défunt peut les reconnaitre comme des formes de réalité de la conscience et les "prendre pour mères", il peut encore éviter de poursuivre son chemin vers la renaissance, ou se préparer à une meilleure réincarnation.

*Le sidpa bardo ou étape de la renaissance : après un certain nombre de jours, le défunt acquiert un corps mental doté des 5 sens ; il peut voir sa famille, circuler dans le monde en traversant les obstacles. Il a ensuite la vision de ses bonnes et mauvaises actions comptées respectivement à l’aide de pierres blanches et noires. Puis Yama se saisit de lui et le dévore organe par organe jusqu'aux os. Enfin arrive le moment de la réincarnation, à moins qu'une technique de dernier ressort, dite "obturation de l'entrée de la matrice", n'évite la venue au monde. Celle-ci peut se faire dans l’un des six états suivants : déité, déité inférieure, humain, animal, esprit avide, esprit torturé. Dans le cas d’une réincarnation humaine, la conscience est attirée par la vision du couple parental engagé dans l’acte sexuel.
Sont également décrits dans le texte trois autres bardos qui ne sont pas spécifiques à la mort, mais appartiennent à l’expérience des vivants : celui de l’état de conscience ordinaire, celui du rêve, celui de la méditation.

L’ouvrage mentionne les rituels à observer et les 4 prières récitées par les lamas. Dans le cas où le corps n’est pas présent, une effigie sur papier du défunt, appelée jangbu, est attachée à un bâtonnet et placée sur l’autel. À l’issue du rituel, le lama la brûle, libérant ainsi l’âme de ses fautes ; celle-ci se réincarne aussitôt.
La version intégrale contient de plus des descriptions des différents signes annonçant un proche trépas, et comment éventuellement en repousser l'échéance.
L’ensemble témoigne de l’expérience de la formation et de la dissolution des divers états de conscience, obtenue grâce à la méditation. Un parallèle a été fait entre le chikhai bardo et l'expérience de mort imminente.
Revenir en haut Aller en bas
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: Re: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   25.08.11 21:19

extraits:
Début de la récitation : le chikhai bardo extrait de Textes Tibétains inédits :
« As-tu reçu l'enseignement du sage gourou initié au mystère du bardo ? Si tu l'as reçu, rappelle-le à ta mémoire et ne t'en laisse pas distraire par d'autres pensées. Conserve fermement ton esprit lucide. Si tu souffres, ne t'absorbe pas dans la sensation de la souffrance. Si tu éprouves un reposant engourdissement d'esprit, si tu te sens t'enfoncer dans une calme obscurité, un apaisant oubli, ne t'y abandonne pas. Demeure alerte. Les consciences qui ont été connues comme étant (nom du mourant) tendent à se disperser. Retiens-les unies par la force de l'Yid kyi namparshéspa(français : conscience du mental). Tes consciences se séparent de ton corps et vont entrer dans le Bardo. Fais appel à ton énergie pour les voir en franchir le seuil en ta pleine connaissance. La clarté fulgurante de la Lumière sans couleur et vide va, plus rapide que l'éclair, t'apparaître et t'envelopper. Que l'effroi ne te fasse point reculer et perdre conscience. Plonge-toi dans cette lumière. Rejetant toute croyance en un ego, tout attachement à ton illusoire personnalité, dissous son Non-être dans l'Etre et sois libéré. Peu nombreux sont ceux qui, n'ayant pas été capables d'atteindre la Libération au cours de leur vie, l'atteignent à ce moment si fugitif qu'il peut être dit sans durée. Les autres, sous l'effet de l'effroi ressenti comme un choc mortel, perdent connaissance. »

source wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   21.12.12 8:45

J'ai eu l'occasion de lire le bardo thodol en la version du lama Govinda ... ouvrage accessible pour qui est intéressé, sans fioriture.
Un peu brut de décoffrage mais plus "original" et très enrichissant.

J'ai pu lire aussi "le livre tibétain de la vie et de la mort". Toujours sur le même sujet, mais détaillée, expliqué, illustré. Waouu, un superbe ouvrage, très accessible, magnifiquement expliqué.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Padma
admin
admin
avatar


MessageSujet: Re: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   21.12.12 15:41

brut de decoffrage,c'est le mot oui ! je suis en train de le lire,et c'est un peu "special" en effet.Les 1ers moines ont vu des choses terribles.Comme par exemple,porter les vétements des defunts(entassés dans des charniers),les teindres avec du safran,d'ou la couleur actuelle...Ou encore l'origine du Yoga qui,a la base,est fait pour apprendre a se rapprocher de l'état de mort,pour mieux l'appréhender...et j'en passe.j'en suis qu'a début du livre,mais c'est vraiment difficile de s'imaginer ce que les moines bouddhistes ont vécu No
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Livre des Morts Tibetain (bardo thodöl)
» LE LIVRE DES MORTS TIBETAIN
» Le livre des morts tibétain, une étude du Bardo Thödröl (1 et 2/2)
» LE BARDO THODOL, le Livre des Morts Tibétain
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6eme sens Zenspirit :: Espace Spirituel :: Religions, cultures, traditions-
Sauter vers: